EmiratesAdidas
Rio Natura Monbus - Real Madrid

68-83 : Le Real Madrid prend la mesure du Fontes do Sar

ARTICLE | 09/03/2014 | C. T.

Les hommes de Laso, emmenés par les performances de Rudy et Mirotic, ont décroché leur 22e victoire en Liga face au Rio Natura Monbus.
  • Liga Endesa
  • Journée 22
  • dim., 09 mars
Fontes Do Sar
68
83
Le Real a offert une nouvelle leçon sur le parquet et n'a toujours pas trouvé de rival à sa mesure en Liga Endesa. Ni le grand match de Pumprla, ni la bonne série du Rio Natura Monbus n'ont pu éviter à l'escouade de Laso de ramener sa 22e victoire consécutive en Liga Endesa. Les Blancs sont la première équipe à s'assurer une place en playoff pour le titre et le font alors qu'ils restent encore 12 journées à disputer.

6000 supporters ont rempli les tribunes et ont soutenu dès le début les leurs pour leur rappeler que battre le Real Madrid était possible. Une idée qui a rapidement été oubliée dès le premier quart-temps. Fidèle à lui-même, Laso sortait son cinq de gala, l'intensité et l'agressivité des hommes de Moncho Fernandez.

Pumprla, très adroit dès le début de match, était contagieux sur ses coéquipiers. Suite au sévère 7-0 en faveur des Blancs, qui leur offrait un 14-2 au tableau d'affichage, l'ailier tchèque, bien aidé par Rafa Luz et Berzins, emmenait un 13-2 qui faisait passer le Rio Natura devant au tableau d’affichage avant le second quart (17-14).

CINQ JOUEURS DU REAL MADRID ONT DEPASSE LES 10 D'EVALUATION. L'EVALUATION GLOBALE DE L'EQUIPE A ETE DE 106.

Les locaux, à l'aise à domicile, et avec l'idée d'amplifier leur meilleur série de victoires consécutives, continuaient sur leur lancée dans les première minutes du deuxième quart-temps. Mais le Chacho se chargeait de rompre la série adverse qui se concluait sur un 18-2.

Bougeant bien le ballon, il enchainait cinq points consécutifs et donnait de l'air aux siens. Reyes, toujours en réussite, et Diez l'épaulaient. Le principal problème de ce Real Madrid était les pertes de balle (8 à la pause pour seulement deux récupérations). Malgré cela, les Blancs retrouvaient les vestiaires devant (29-33) avec son capitaine comme meilleur marqueur et joueur le plus évalué.

Une paire implacable
Les minutes de repos ont servi à réordonner les idées : le Real Madrid revenait plus frais et plus actif en défense. Un sévère 1-13 offrait au Real une avance confortable et le plus gros avantage de la rencontre (30-46, 24e). Mirotic prenait ses responsabilités en attaque et se joignait à Rudy Fernandez, auteur d'un énorme quart-temps (15 points). A eux deux, ils inscrivaient 23 des 26 points de l'équipe.

Le Rio Natura Monbus n'était pas prêt à rendre les armes et cherchait sa survie avec Corbacho, qui commençait le dernier quart avec deux trois-points. Malgré cela, alors que les locaux maintenaient l'écart grâce à leur réussite au tir primé, les hommes de Laso continuaient de maintenir un avantage confortable (58-71, 35e).

Llull se manifestait à la marque et inscrivait 12 points dans ces minutes, alors qu'il avait déjà délivré cinq passes tout au long du match. Mirotic poursuivait sa contribution et terminait avec 16 points, 7 rebonds et 22 d'évaluation. A moins d'une minute du terme de la rencontre, Jonathan Barreiro faisait ses débuts en Liga. Une 22e victoire pour une équipe, qui comme l'a dit l'entraîneur adverse, Moncho Fernandez, aspire à être légendaire.

Fiche technique :
Rio Natura Monbus 68 (17+12+16+23):
Luz (10), Pumprla (16), Corbacho (9), Delas (11), Stobart (4) -cinq initial-, Berzins (10), Homs (-), Dewar (5), Xanthopoulos (3).

Real Madrid 83 (14+19+26+24): Llull (16), Rudy (20), Darden (10), Mirotic (16), Bourousis (-) –cinq initial; S. Rodríguez (9), Alberto Martín, Díez (2), Barreiro, Reyes (10), Slaughter et Mejri.

9

Ailier fort

Rechercher