LazoGanadores de Champions LeagueOtro
Real Madrid - Herbalife Gran Canaria

Le Real Madrid cherche face au CAI Saragosse son passage en finale de la Coupe du Roi

INFORMATION | 07/02/2014 | Eduardo Bueno (Málaga)

Après son exhibition face à l’Herbalife Gran Canaria en quart, les hommes de Laso affrontent l’équipe aragonaise lors de la première demi-finale (demain, 19h10, La1).
Le CAI Saragosse sera demain le rival du Real Madrid en demi-finales de la Coupe du Roi. L’équipe merengue, qui vient d’éliminer l’Herbalife Gran Canaria, tentera d’obtenir son passage en finale face à un rival qui s’est débarrassé des locaux de l’Unicaja Malaga. Laso a à sa disposition tout l’effectif pour la rencontre.

Il reste Real Madrid deux matchs pour atteindre son second titre cette saison. Après avoir réussi leur premier examen en quart face aux Canariens (83-60) et laissant une sensation de grande supériorité, les hommes de Laso affrontent une demi-finale difficile face à une équipe aragonaise en progrès après avoir surpris l’Unicaja de Malaga dans sa Coupe au tour précédent (74-79).

Si les Merengues sont capables de répéter le même niveau défensif du premier match, ils auront beaucoup de chance de passer. Car en attaque, où chaque joueur peut faire la différence et comme l’a dit Rudy après la victoire ‘les 12 joueurs peuvent être MVP’, ils effraient par leur terrible potentiel. Avec Rudy lancé pour son troisième trophée de joueurs à la meilleure évaluation, Mirotic qui revient en forme et le Chacho à la baguette (qui a égalé avec huit, son propre record de passes d’un joueur du Real Madrid), le CAI devra être à son meilleur niveau durant les 40 minutes pour faire face.

La saison dernière, le Real Madrid a gagné ses six duels face au CAI Saragosse.

Mais la Coupe est une compétition différente et la condition de favori se dilue avec les matchs. Les hommes d’Abos n’ont rien à perdre et joueront sans pression, comme ils l’ont fait à l’Unicaja, où ils ont démontré leur force comme une équipe avec un grand équilibre entre attaque et défense et avec une colonne vertébrale définie autour de huit joueurs. Son cinq majeur, au détriment de la participation de Michael Roll, qui souffre d’une luxation dans un doigt de la main droite et est douteux, accapara la majorité de sa production offensive.

La sobriété de Llompart à la mène, Rudez et Sanikidze forment une garantie dans le périmètre. Le Croate et le Géorgien sont des spécialistes à plus de 6m75, comme ils ont pu le montrer en quart de final, où ils ont inscrit 6 des 7 trois-points de leur équipe. Non moins dangereux est son jeu intérieur, mélange du talent de Shermadini et des muscles de Jones, sans oublier la variante de Sanikidze en position de quatre qui apporte sa polyvalence. Le duel avec Mirotic sera une des grandes attractions de cette demi-finale.

Cependant, l’amplitude de l’effectif madrilène peut être un facteur différentiel. A l’intérieur se trouve la supériorité merengue. Tant Bourousis que Reyes et Mirotic ont montré un grand niveau face aux Canariens, alors que Slaughter et Mejri peuvent contribuer aux rotations avec des minutes de qualité.

La saison dernière, le Real Madrid a gagné ses six duels face au CAI Saragosse, sept si nous comptons celui de cette saison en Liga. En chiffres: les trois dernières fois que le Real Madrid a gagné en quart de la Coupe du Roi, il a disputé la finale (2010, 2011 et 2012). Pour décrocher leur objectif, les hommes de Laso compteront de nouveau sur le soutien des 1200 spectateurs du Martin Carpena, dont la présence face à Gran Canaria a été spectaculaire.

Rechercher