EmiratesAdidas

Almeria-Real Madrid

0-5 : Avalanche de buts après une grande deuxième mi-temps

ARTICLE | 23/11/2013 | Alberto Navarro

Les buts de Cristiano Ronaldo, sorti blessé à la 53e minute, Benzema, Bale, Isco et Morata ont donné les trois points au Real Madrid dans l’antre d’Almería.
  • Liga BBVA
  • 14
  • 23/11/2013
Juegos Mediterráneos
0
5
Le Real Madrid retournait à la compétition après la dernière trêve internationale de 2013 en se rendant au stade des Jeux Méditerranéens dont il n’avait plus foulé la pelouse depuis le 16 janvier 2011. Il ne pouvait mieux commencer son match. Les Merengues, dominateurs depuis le coup d’envoi, prenaient les devants à la troisième minute de jeu. Isco lançait un Cristiano Ronaldo seul qui frappa le ballon à une touche avec le pied gauche.

Les visiteurs, qui déjà aux commandes, n’étaient pas loin de doubler la mise quatre minutes plus tard. Esteban dégageait comme il pouvait la quatrième tentative du Portugais en moins de dix minutes alors que Benzema, qui se trouvait seul face au portier, ne pouvait inscrire le second but.

Le Real Madrid se trouvait facilement sur le terrain. Il avait la possession du cuir et, de plus, arrivait facilement dans la surface adverse grâce à un Cristiano Ronaldo inspiré qui, en moins de 20 minutes, avait déjà tiré sept fois au but.

On approchait alors la demie-heure de jeu et le Portugais signait une phase de jeu spectaculaire dans laquelle il effaça quatre adversaires mais ne pouvait se défaire d’Esteban en un contre un. Le gardien d’Almería sauvait encore les siens grâce à de nombreuses interventions. Il n’y eu pas plus de but en première mi-temps. Et ce malgré les occasions de Madrilènes qui auraient pu mener plus largement avec quinze tentatives, dont six cadrées.

Les Merengues, dominateurs depuis le début de match, ont pris les devants dès la troisième minute de jeu.

La deuxième mi-temps commençait de la même manière que la première. Le Real Madrid frappait de nouveau en premier. Cette fois-ci, ce ne fut pas Cristiano Ronaldo, qui sortit blessé à la 53e minute et fut remplacé par Jesé, mais Carvajal (51e) qui croisait trop sa frappe. Quatre minutes plus tard, Bale, à la réception d’une passe exceptionnelle du joueur formé au Real, enlevait trop sa frappe qui passait au-dessus des buts andalous.

Benzema, lui, trouvait bien la mire à la 61e. Le but du Français donnait enfin de la tranquillité à son équipe et un gros coup sur la tête d’Almería qui croyait alors à un retour au score. Et s’il restait des doutes que le match n’était pas plié, Bale les faisait disparaître. Le Gallois, en forme, profitait d’un mauvais dégagement de Dubarbier pour marquer facilement (72e).

Trois minutes plus tard, Isco augmentait l’avance avec un but de belle facture depuis l’entrée de la surface. A la 81e, Morata clôturait le festival en battant Esteban d’un lob. Casemiro aurait pu inscrire le sixième but, mais son tir trouvait le chemin du poteau à la 84e. Le Real Madrid restait imparable et empochait sa quatrième victoire d’affilée en Liga.

22

Milieu de terrain

Buscar