EmiratesAdidas

Le leader s'impose grâce à un chef d'oeuvre d'Asensio

COMPTE-RENDU. 06/02/2022. Alberto Navarro. Photographe: Helios de la Rubia et Antonio Villalba

Le gaucher des Baléares a offert les trois points au Real Madrid (74'), qui compte six points d'avance sur Séville.

Le Real Madrid a battu Grenade au Santiago Bernabéu et a augmenté son avance en tête de la Liga. Notre équipe compte désormais six points de plus que Séville suite à un match qui s'est décidé au coeur d'une belle seconde période des Madridistas, qui ont obtenu une récompense méritée à la 74' sur un superbe but d'Asensio, auteur d'un missile du gauche depuis l'extérieur de la surface synonyme de victoire.

Le premier acte se joue sur le rythme dicté par le Real Madrid. Les hommes d'Ancelotti gagnent la bataille de la possession, mais la première action dangereuse est à mettre au crédit des visiteurs (5'). Sur une longue ouverture de Gonalons dans le dos de l'arrière-garde madrilène, Puertas enchaîne par un tir que repousse brillamment Courtois. La réponse de notre équipe intervient avant le quart d'heure de jeu. Sur la ligne de sortie de but, Isco remet le ballon à Asensio qui, en une touche, oblige Maximiano à détourner sa tentative en corner.

vidéo.1-0: Le leader s'impose grâce à un chef d'oeuvre d'Asensio

Le leader ne s'arrête pas là et continue de pousser, sa domination se traduisant par des offensives de plus en plus fréquentes et franches. Comme lorsque Kroos change le jeu en direction du flan droit de Carvajal qui, avant que le ballon ne touche le sol, centre. Dans sa tentative de dégagement, C. Neva fracasse la barre transversale (30'). Dans la foulée, le milieu de terrain allemand s'essaye cette fois-ci à la frappe, qui fuit le cadre d'un rien (32'). Juste avant de rentrer aux vestiaires, les hommes d'Ancelotti disposent d'une ultime opportunité, en deux temps. D'abord, Asensio tente sa chance de loin, le portier adverse repoussant le danger comme il le peut (43'). Puis, sur ce renvoi, l'ailier espagnol centre pour Isco, dont la puissante volée du gauche fait encore briller Maximiano.

Au retour des vestiaires, la physionomie change radicalement. Le rythme de jeu est bien plus élevé, les occasions bien plus nombreuses pour le Real. Sur les deux premières, Rodrygo se montre sous son meilleur jour. Mais son centre-tir (56') comme sa lourde frappe du gauche (61') sont tous deux repoussés par Maximiano, inspiré, qui doit une nouvelle fois s'interposer sur un tir d'Asensio. Les locaux jettent tout leur dévolu dans la rencontre et pensent ouvrir le score sur une magnifique combinaison entre Hazard et Jović, fraîchement entrés en lieu et place d'Isco et de Rodrygo, qui se termine par une frappe du Serbe hors-cadre (66').

Un chef d'oeuvre d'Asensio
Notre équipe mérite largement de prendre les devants, l'ouverture du score ne semble qu'une question de temps. Elle l'est, puisque à quinze minutes du terme, Asensio signe un chef d'oeuvre. En-dehors de la surface, le Majorquin téléguide une frappe autant puissante qu'ajustée qui transperce les filets de Maximiano (74'). Jusqu'au coup de sifflet final, le Real Madrid conserve aisément son avance pour décrocher trois points importants dans la quête de la Liga. Il peut même prendre le large sur une nouvelle occasion d'Asensio, que Maximiano repousse une énième fois (83').

Le Real Madrid enchaîne 11 matchs sans connaître la défaite au Bernabéu

Avec sa victoire du soir, le Real Madrid enchaîne désormais 11 matchs officiels sans connaître la défaite au stade Santiago Bernabéu, pour un total de huit victoires en faveur de notre équipe.

Classement

Calendrier

Chronologie

L'arbitre

Mateu Lahoz (Comité de Valence), assisté à la touche par Cebrián Devis et Porras Rico. Pastoriza Iglesias a officié en tant que quatrième arbitre, tandis que Medié Jiménez (Comité de Catalogne) a été en charge de la VAR.

Rechercher