EmiratesAdidas
Real Madrid - Málaga

0-0 : Le Real Madrid méritait de gagner face à Malaga

Voir galerieVoir vidéo

ARTICLE | 26/09/2015 | Alberto Navarro

Les Blancs ont tout tenté jusqu'à la fin, mais ont trouvé sur leur route un inspiré Kameni.
  • Liga BBVA
  • Journée 6
  • 26/09/2015
Santiago Bernabéu
0
0
Le Real Madrid a concédé un match nul et vierge dans un match durant lequel il a tout fait pour s'imposer. Les Blancs ont ainsi frappé jusqu'à 26 fois sur les buts de Malaga (dont neuf frappes croisées), mais ont trouvé sur leur route un Kameni inspiré. Les locaux sont montés en régime au fur et à mesure de la rencontre. Jesé peut même ouvrir le score à la 33'. Le joueur formé au club contrôle, se défait de Rosales et envoie une frappe qui oblige Kameni à se mettre en valeur. Sur le corner frappé par Isco, le Canarien reçoit de nouveau le cuir et met une nouvelle fois à l'épreuve le gardien adverse avec sa reprise depuis le point de penalty.

Les Madridistas commencent alors à prendre la mesure de leurs adversaires. Cristiano Ronaldo, par deux fois, tente sa chance. Sa frappe du gauche après s'être démarqué dans le dos de la défense trouve sur sa route Kameni à la 35' tandis que sa spectaculaire volée ne trouve pas le cadre à la 44'. Une occasion qui n'est pas la dernière du premier acte. Sur un long centre de Benzema, Isco, au second poteau, reprend le ballon qui file devant la cage sans que personne ne le touche.

Encore plus d'actions
La seconde mi-temps s'entame bien différemment, avec beaucoup plus de rythme. Ainsi, si aucun but n'est à noter lors des dix premières minutes, ce n'est que la faute de Kameni, auteur d'excellentes interventions à la 47', et de Keylor Navas quatre minutes plus tard. Les Blancs s'essayent les premiers. Sur un centre de Carvajal, Cristiano Ronaldo envoie une lourde reprise depuis le point de penalty qui est détournée par l'inévitable Kameni. Dans la foulée, Malaga réagit. Recio se charge de tirer un splendide coup franc qui est magistralement détourné par le portier madridista.

Le Bernabéu a demandé un but sur la reprise d'Isco sauvée sur sa ligne par Welington.

Le but se fait toujours attendre, surtout que les occasions se succèdent pour les locaux. À la 58', Isco centre pour Cristiano Ronaldo qui, sur son coup de tête au second poteau, trouve le corps de Weligton. Une minute plus tard, Jesé tente sa chance de loin mais se blesse en frappant. Kovacic le remplace tandis que Kameni enchaîne les parades. Suite à un superbe enchaînement entre Benzema et Modric à la 63', le portier des visiteurs se détend de tout son long pour stopper la tête du Croate.

Un siège local
Les Blancs commencent à récupérer de plus en plus haut. Benzema se défait de son adversaire dans la surface et s'essaye du gauche à la 70'. Encore une fois, il trouve sur sa route Kameni qui se saisit du ballon. Sept minutes plus tard, l'action polémique du match se produit. Sur une frappe d'Isco relâchée par le gardien, Weligton dégagé sur sa ligne alors que le cuir semblé avoir franchi la ligne. Le public proteste, ce qui n'est pas le cas d'Amrabat qui part en contre. En voulant pousser Marcelo il s'aide du coude et reçoit un carton rouge.

Il reste près d'un quart d'heure de jeu, et le siège du camp andalou est total. L'ouverture du score est sur le point d'arriver dans le temps additionnel, mais le coup de tête de Cristiano Ronaldo suite à un service de Marcelo ne trouve le cadre. Les Blancs pensent désormais à leur premier match à l'extérieur dans cette présente édition de Ligue des Champions. Malmö les attend.

Buscar