EmiratesAdidas

Real Madrid - Malaga

3-1 : Le Real Madrid reste dans la course à la Liga

Voir galerieVoir vidéo

ARTICLE | 18/04/2015 | Alberto Navarro

Les buts de Ramos, James et Cristiano Ronaldo ont scellé la quatrième victoire consécutive en championnat pour les Blancs, qui sont désormais tournés vers la Ligue des Champions.
  • Liga BBVA
  • Journée 32
  • 18/04/2015
Santiago Bernabéu
3
1
La Liga est toujours en jeu. Le Real Madrid ne cède pas de terrain, et a remporté face à Malaga sa quatrième rencontre consécutive sur les dix finales qu'il s'est mis en objectif. Désormais, il pense au quart de finale retour de Ligue des Champions face à l'Atlético. Malgré cela, le match commençait sur une très mauvaise note. Bale, sur blessure, devait sortir et était remplacé par Chicharito à la 5'.

Un peu moins de 20 minutes plus tard, les Blancs ouvraient le score. Cristiano Ronaldo frappait une faute sur le côté de la surface à la 24' et Ramos le poussait au fond des filets. La réalisation lançait les locaux, qui quatre minutes plus tard auraient pu inscrire le second. La spectaculaire volée de James trouvait sur sa route une superbe parade de la part de Kameni.

Cristiano Ronaldo a gagné une ovation du Bernabéu à la 33' après son spectaculaire dribble du talon sur Angeleri.

La seconde mi-temps commençait avec des alternatives pour les deux équipes, et de la malchance pour les locaux. Si juste après le début de rencontre Bale devait être remplacé pour une blessure, Modric abandonnait lui le terrain à la 58' à cause d'un coup sur le genou. Illarramendi prenait sa place.

Malchance
La chance n'était pas du côté du Real Madrid, et cela se prouvait encore à la 66'. Cristiano Ronaldo initiait la contre-attaque d'une superbe talonnade, combinait avec Marcelo et trouvait ensuite James, qui dribblait Samu Castillejo et tombait dans la surface. Le Portugais frappait le penalty et trouvait le poteau. Mais trois minutes plus tard, le second but local arrivait enfin. James effectuait deux une-deux avec Isco et Cristiano Ronaldo et surprenait Kameni d'une puissante frappe depuis l'axe.

Peu de temps durait la joie blanche. Exactement deux minutes. Juanmi marquait de la tête dans la surface et réduisait l'écart à plus d'un quart d'heure de la fin. Malgré cela, les locaux conservaient leur avantage et prenaient même le large. Chicharito luttait sur un ballon, battait son défenseur et servait Cristiano Ronaldo, qui scellait la victoire en poussant le cuir au fond des filets. Il reste six finales pour décider du champion de la Liga.

Buscar