1. Close
    Classic MatchCorazón Classic Match 2019
    Live the match inSantiago Bernabéu
    Real Madrid LegendsReal Madrid Legends
    vs
    Chelsea LegendsChelsea Legends
    Information sur le match
    Classic Match, Corazón Classic Match 2019
      Santiago Bernabéu
     06/23/2019
    19:00
    BILLETTERIE

    Partagerfacebooktwittergoogle +

  2. Close
    Liga EndesaFinale (Journée 1)
    Live the match inWiZink Center
    Real MadridReal Madrid
    vs
    Barcelona LassaBarcelona Lassa
    Information sur le match
    Liga Endesa, Finale (Journée 1)
      WiZink Center
     06/15/2019
    21:00
    BILLETTERIE

    Partagerfacebooktwittergoogle +

EmiratesAdidas

Sélectionnez la plateforme désirée pour acheter vos entrées

Capilla ardiente de Alfredo Di Stéfano

Casillas : "Une personne énorme s'en va"

Voir galerie

INFORMATION | 08/07/2014

"Une personne hors norme s'en va", a dit Casillas lors de sa visite à la chapelle ardente.
Depuis que les portes de la chapelle ardente se sont ouvertes, Florentino Perez, Emiliano Butragueño et des vétérans du Real Madrid de football et de basket accompagnent la famille de Di Stéfano. Les joueurs de l'équipe première Carvajal, Casillas, Sergio Ramos et Nacho et les membres de la Direction se sont rendus au Santiago Bernabéu pour dire adieu au meilleur joueur de l'histoire.

Casillas :  "Parler de Di Stéfano c'est parler du Real Madrid".

"Don Alfredo a été très important pour le Madridismo et pour ce que nous avons décroché avec lui. Nous avons eu plus de proximité ces dernières années, nous parlions beaucoup lorsque nous étions à des dîners ou à des événements. Je me rappelle d'anecdotes, il te demandait comment tu allais... Il avait une grande désinvolture. Une personne énorme s'en va".

"Pour ceux de nous qui ont grandi dans ce club, parler de Di Stéfano c'est parler du Real Madrid. La figure de Don Alfredo, ses images, ses buts... Tout te rappelle le Real Madrid. Dans sa génération on a commencé à inculquer ce courage, cette griffe et cette furie qui sont depuis transmis aux joueurs de chaque décennie".

Ramos : "Le joueur le plus important"

"Une icône s'en va, un emblème et une grande partie de cet écusson. J'ai eu un traitement très proche, j'ai vécu des moments uniques avec lui comme le jour de ma présentation. C'est le joueur le plus important à être passé au Real Madrid. Le mot ne jamais ne se rendre à été sa façon d'être et il nous l'a inculqué à tous".

Carvajal : "Di Stéfano est, a été et sera le madridismo pur"

"Je ressens de la peine et de la tristesse. Di Stéfano est, a été et sera le madridismo pur. Tous les Madridistas de coeur, nous sentons son absence. Il était très proche de nous, il passait souvent à Valdebebas. Je suis sûr que depuis là-haut, il nous donnera beaucoup de force".

Nacho : "C'est un symbole"

"Pour les joueurs formés au club et pour le reste des Madridistas, Don Alfredo est un symbole du sacrifice et de la lutte pour cet écusson. C'est une fierté d'avoir partagé le quotidien avec lui. C'était une personne très proche qui adorait faire des blagues"

Butragueño : "Le Real Madrid est ce qu'il est grâce à Alfredo Di Stéfano. Notre gratitude est éternelle".

Une grande quantité d'anciens coéquipiers madridistas de son époque de joueur et d'entraîneur se sont rendus a la chapelle ardente. De même, les anciens présidents du Real Madrid Lorenzo Sanz, Fernando Martin et Vicente Boluda.

Butragueño : "Son héritage restera pour toujours"
"Nous remercions les institutions, les clubs et toutes les personnes qui se sont rapprochés pour montrer leur soutien dans un jour si triste. Le Real Madrid est ce qu'il est grâce à Alfredo Di Stéfano. Notre gratitude est éternelle et son héritage restera pour toujours. Il m'a donné l'opportunité en équipe première et j'ai eu une relation personnelle très proche avec lui. Je lui dois beaucoup".

Vétérans du Real Madrid
Hierro :
"Il sera toujours une référence pour tous les Madridistas. Il incarne les valeurs de ce club". Camacho : "L'histoire du Real Madrid s'est écrite avec lui". Pirri : "Le Real est une famille et notre meilleure grand frère s'en est allé". José Vicente Train : "Je me lamente beaucoup de la perte d'un grand coéquipier et d'un grand joueur". Romay : "Le Real Madrid de son époque a changé le football". Emiliano Rodriguez était également présent.

Amancio : "Son corps s'en est allé mais le souvenir sera éternel. Il a été un joueur des plus complets et mondialement reconnu". Santamaría : "Il sera éternel. Un gagnant né s'en est allé". Gallego : "Je lui dois beaucoup à tous les niveaux. C'est une personne qui laisse son empreinte". Peinado : "Ces personnes si géniales ne doivent jamais mourrir". Milla : "C'était une personne avec beaucoup d'énergie, charismatique et qui transmettait le football".

Seedorf a envoyé une carte d'adieu : "Cher Don Alfredo, après avoir changé l'histoire du football grâce à ton incroyable talent l'heure est venu de te dire adieu. Merci pour l'éternel héritage que tu as laissé dans un club si glorieux comme le Real Madrid, dans lequel j'ai eu l'honneur de jouer. Ton œuvre sera toujours rappelé et dans les cœurs des supporters madridistas".

Gento : "C'est un joueur unique. Je suis arrivé très jeune au Real Madrid et il a été pour moi un maestro, j'ai appris beaucoup de choses de lui. Sa manière de jouer, je ne l'avais jamais vu avant". Pachin : "Il a été le numéro un et un vainqueur né". Quique Sanchez Flores : "Il a changé l'histoire. Il a été le premier génie a travailler comme un fou et cela le rendait encore plus spécial". Victor Sanchez : "Il m'a donné des conseils très importants dans ma carrière".

Sanchis : "Commeentraîneur, il avait beaucoup de courage et a provoqué le début de la Quinta del Buitre. Il est devenu une légende en vie et est dans le cœur de tous les madridistas". Martin Vàzquez : "Il était le meilleur sur le terrain mais au service de l'équipe". Chendo : "C'est l'exemple  pour tous les jeunes du centre de formation. C'est le plus grand de l'histoire du club et tous devraient apprendre de lui". De Felipe : "Il a inventé le football total, attaquait, défendait, courrait et marquait beaucoup de buts". Rubiñan : "Il avait toujours le sourire. C'était un génie et un personnage".

Buscar