LazoGanadores de Champions LeagueOtro
Presentación de Rüdiger como nuevo jugador del Real Madrid

Rüdiger: "Ce club est très grand et j'aime avoir cette pression"

NEWS STORY. 20/06/2022

"Au Real Madrid, le plus important est de gagner, il l'a démontré tout au long des années en gagnant beaucoup de titres et de Ligue des Champions", a déclaré le défenseur.

Après avoir été présenté comme nouveau joueur du Real Madrid, Antonio Rüdiger a comparu pour sa première conférence de presse devant les médias. Le défenseur allemand a déclaré: "Ici le plus est important est de gagner, on l'a vu au fil des années, durant lesquelles ils ont gagné beaucoup de titres et la Ligue des Champions. Même s'il y avait des doutes en-dehors du club, le Real Madrid a été capable de le faire et ça a été incroyable".

"Le match que j'ai joué au Bernabéu avec Chelsea a été très spécial, très intense. Pour moi, c'était la première fois que je jouais au Santiago Bernabéu. Pour l'équipe, le match a été plutôt bien et pour moi, ça a été d'incroyables émotions. Après le troisième but, il y avait encore une atmosphère et une ambiance très positives. Je suis reparti avec de très bonnes émotions et pouvoir jouer maintenant pour un tel club est incroyable".

Quel apport dans la défense du Real Madrid ?
"Le Real Madrid a beaucoup de très bons joueurs, en particulier à mon poste, mais je me sens plutôt serein. Ce qui pourrait définir ma contribution, c'est la compétitivité, quelque chose de très sain pour n'importe quelle équipe et qui nous oblige à continuer à nous battre. C'est un défi qui m'intéresse beaucoup".

De l'expérience dans d'autres championnats
"Avoir l'opportunité de jouer dans plusieurs championnats est merveilleux. Le championnat allemand est très physique, en Italie c'est un pays très tactique et c'est important de contrôler chaque match. En Premier League, il faut jouer beaucoup de matchs et ils sont tous très intenses. C'est un championnat très physique. En Espagne, il y a un très beau football, avec beaucoup de pression et c'est un défi pour moi, je suis très ému".

Quel rôle a eu le Real Madrid dans son enfance
"Je me souviens de Ronaldo Nazario, c'était mon idole. Tout le monde voulait être attaquant et être comme Ronaldo. Également Zidane, qui a marqué un but incroyable en finale de la Ligue des Champions".

Le choix du Real Madrid
"La première fois qu'il y a eu des contacts entre le Real et mon agent, c'était en septembre de l'an dernier. La seconde fois, j'ai directement parlé avec Ancelotti en avril. Mon contact avec lui a été le plus important et c'est là que j'ai pris la décision de jouer dans ce club. Il m'a dit qu'il me voulait ici, qu'il avait confiance en moi et que je peux beaucoup apporter à l'équipe. À mon âge, c'est suffisant. Nous parlons d'Ancelotti. On sait déjà qu'au Real il y a de la concurrence mais je suis prêt à me battre pour ma place".

En contact avec ses anciens coéquipiers
"Parfois, quelqu'un essaye de rentrer en contact avec toi et te convaincre, mais ce sont des décisions que l'on doit prendre soi-même, mais je n'ai parlé avec aucun des joueurs qui sont là ou qui y ont joué avant".

Son adaptation en Espagne
"Avec moi, c'est difficile d'attendre quelque chose en-dehors du parquet. J'aime beaucoup parler, rire, danser, mais une fois sur le terrain je suis très sérieux et je n'aime pas blaguer. Ma contribution dans le vestiaire est mon esprit de combattant, mon leadership. Mais la première chose, c'est d'apprendre la langue, ce qui est très important, et ensuite le reste. J'essayerai d'apprendre l'espagnol le plus vite possible".

Quel défenseur du Real t'a marqué ?
"Il y a des défenseurs de très haut-niveau, mais si je devais en choisir un, je dirais Pepe. Il a des caractéristiques qui me plaisent. Et en-dehors du terrain, de ce que je sais, c'est une bonne personne et sur le terrain, un monstre".

Difficile de jouer contre le Real Madrid en Ligue des Champions ?
"Sincèrement, ça a été facile. Rien n'était clair à ce moment. Même si j'ai été clair, c'est important d'être professionnel et à ce moment, mon objectif était d'éliminer le Real Madrid. Nous avons fait tout ce que nous avons pu mais ça n'a pas été possible".

Les remontadas du Real Madrid
"Ce qu'a réussi le Real Madrid en Ligue des Champions cette année, je n'arriverai pas à le décrire. Ça a été incroyable. Clairement, quand la finale s'est disputée, je savais déjà que j'allais jouer au Real Madrid. J'étais pour eux et j'étais ravi qu'ils aient pu gagner. J'ai joué avec mon équipe contre Liverpool et je voulais qu'ils gagnent. L'année qui arrive, je veux continuer à me battre pour plus de titres".

De la pression en étant dans le plus grand club de l'histoire ?
"Au final, c'est un très grand club. Je me sens très chanceux d'être ici et de faire ce que je fais. C'est une pression que j'aime avoir".

Le numéro 22
"J'aime le numéro 2 en général. C'est le numéro de Carvajal. Je devais choisir entre le 12 et le 22 et j'ai choisi le 22. Je n'y ai pas trop pensé. J'aime le numéro".

L'intérêt d'autres clubs et la décision de Mbappé
"Il y avait un intérêt de la part du Barça mais j'avais dit à mon frère que je voulais jouer au Real Madrid ou nul part. Et par rapport à Mbappé, je ne le connais pas beaucoup. Je suis content d'être ici et chacun doit prendre ses décisions".

Le style de jeu
"La rapidité comme défenseur actuellement est très importante car beaucoup d'attaquants sont très rapides et habiles. De plus, il faut presser et être capable de suivre les attaquants".

La réaction de sa famille à son transfert
"Ma famille est ravie de cette opportunité car elle sait à quel point ce club est grand. Ils ne connaissent pas grand chose au football, mais ils savent qui est le Real Madrid. Ça a été une décision facile".

Des possibles débuts dans un Clásico
"C'est le match le plus important d'Espagne. Même si c'est un amical de pré-saison nous voulons gagner. Je suis très ému de pouvoir jouer ce match et ne pas le regarder à la télévision".

Les différences entre Chelsea et le Real
"Je n'aime pas faire des comparaisons entre les clubs car ils ont tous été très importants dans ma carrière professionnelle. Dans le cas du Real, il y a beaucoup de pression qu'on ne peut éviter et il faut tenter de profiter de cette pression".

La présentation dans la salle des réunions
"Elle m'a impressionné, car voir toutes ces coupes te montre quel est le seul objectif de ce club, qui est la victoire, et je veux faire partie de cela".

Butragueño: "C'est un honneur de compter sur un joueur avec un parcours si brillant"
Rüdiger a été accompagné en conférence de presse par Emilio Butragueño. Le directeur des Relations Institutionnelles du Real Madrid a été le premier à prendre la parole: "Cher Antonio, c'est un honneur pour nous de compter sur un joueur comme toi, avec un parcours si brillant. Nous sommes convaincus que tu vas nous aider à réussir ces défis que nous voulons chaque année. À partir de maintenant, le Real Madrid est ta maison et nous te souhaitons, aussi bien à toi qu'à ta famille, que vous soyez très heureux ici. Bravo, bienvenue et bonne chance".

Rechercher