6-0: Le champion s'impose avec un triplé de Vini Jr.

Benzema, qui a égalé Raúl comme second meilleur buteur de l'histoire du Real, Mendy et Rodrygo ont signé les trois autres réalisations face à Levante.
Avant la rencontre, Ancelotti avait prévenu de l'importance de maintenir le rythme ainsi que la compétitivité pour son équipe. Des paroles aux actes, le champion de la Liga a offert à son public un récital offensif et s'est imposé 6-0 devant Levante grâce à des buts de Mendy, Benzema, Rodrygo et Vini Jr., auteur de son premier triplé comme Madridista. Modrić a lui distillé trois passes décisives dans un match où Benzema a un peu plus forgé sa légende en égalant Raúl comme le second meilleur buteur de l'histoire du Real Madrid.

Le début de rencontre se révèle pourtant équilibré et sans réelle occasion, seul Benzema testant Cárdenas d'une frappe lointaine. Il faut attendre un déboulé de Mendy pour ouvrir le score et débrider le jeu (13'). Le latéral profite d'une superbe ouverture de Modrić pour rentrer dans la surface et faire trembler les filets. Dès lors, le Real prend les commandes de la rencontre et enchaîne les offensives. Deux tentatives consécutives de Valverde, dont une sur le montant, et une autre de Mendy ne sont que le préambule de la deuxième réalisation du match, qui permet à Benzema d'entrer encore un peu plus dans l'histoire (19'). En reprenant de la tête un centre de Vini Jr., le Pichichi de la Liga égale les 323 buts de Raúl.
Les hommes d'Ancelotti continuent de faire le siège de la surface adverse. Vini Jr. est sur le point de tripler la mise, mais Cárdenas retarde l'échéance et repousse le tir en corner. Malgré un premier avertissement de Levante en contre, oeuvre de Son, dont la frappe est trop croisée, le Real conserve le même allant. Dans les faits, le but du 3-0 intervient après un tir trop croisé de Benzema et un but refusé à Rodrygo pour hors-jeu. Modrić et Rodrygo combinent en pleine surface et placent le Brésilien dans une position idéale, qui se fait un plaisir de tromper Cárdenas. Comme une tornade, les Blancs continuent d'insister, à l'image de Valverde, qui trouve par deux fois la barre transversale sur sa route. Cette réussite ne fuit pas Vini Jr., qui y va de son but après une nouvelle connexion avec Modrić.

Vini Jr., héros du match
Malgré ce 4-0 au score, l'équipe ne baisse pas de rythme au retour des vestiaires. Cárdenas doit encore sortir le grand jeu pour repousser deux tentatives de Valverde et Modrić. En face, Levante tente de trouver la faille par l'intermédiaire de Pepelu et Morales, dont les frappes lointaines ne trouvent pas le cadre. Mais c'est bien dans la surface opposée que le danger se trouve. Rodrygo, d'un lob raté, et Vini Jr., d'un but refusé pour hors-jeu (58'), insistent mais manquent d'efficacité. Un simple contre-temps pour le dernier cité, qui règle la mire quelques instants plus tard suite à un nouveau lancement de jeu de Modrić et un énième festival de Benzema, qui dribble le portier adverse avant de servir son coéquipier brésilien (68').

Ancelotti en profite alors pour offrir du temps de jeu à tous ses joueurs et lancent les joueurs formés au club Peter et Gila. Pour sa part, Levante peut marquer par deux fois, mais aussi bien Son que Morales se ratent dans leur dernier geste. A contrario, Vini Jr. se fait un plaisir d'y aller de son triplé. Après être entré dans la surface, il se défait de son vis à vis et signe le sixième but de la soirée (83'). Même si Mariano dispose d'une ultime occasion, le tableau d'affichage ne change plus. Victoire au Bernabéu pour le champion de la Liga.

This browser does not support the video element.