EmiratesAdidas
PSG-Real Madrid

Ancelotti: "Pour le retour, nous sommes 11 plus le Bernabéu"

NEWS STORY. 15/02/2022

"Nous n'avons pas été très agressifs et nous n'avons pas été bons dans le jeu avec ballon", a déclaré l'entraîneur.

La première manche des huitièmes de finale de la Ligue des Champions entre le PSG et le Real Madrid s'est terminée par une victoire parisienne. Au coup de sifflet final, Carlo Ancelotti a déclaré: "Nous avons souffert. Sur le plan défensif, nous avons été plutôt bons. Nous n'avons pas été très agressifs et nous n'avons pas été bons dans le jeu avec ballon. Nous avons eu du mal à nous sortir du pressing du PSG dans notre camp et c'est pour cela que nous n'avons pas eu d'occasions franches. La sortie de balle était un peu plus compliquée, les ballons n'arrivaient pas à Asensio et Vini Jr. sur le côté et Karim n'a pas eu non plus sa chance pour manier le ballon. Ce n'est pas une explication compliquée. C'est ce qui est arrivé. Avec le ballon, nous n'avons pas fait ce que nous voulions".

Des motifs d'optimisme
"Nous avons le match à domicile et nous n'avons pas la préoccupation du but qui vaut double à l'extérieur. Cela peut nous aider. Être optimiste ? Bien sur que le PSG a un petit avantage mais j'espère que ce ne sera pas suffisant pour le match au Bernabéu. Je suis optimiste parce que nous jouerons à onze plus cinquante mille supporters du Bernabéu. C'est le motif".

Le retour de Benzema
"Le problème de Benzema, comme je l'ai dit, n'a pas été un problème physique. Il a fait face, il n'a eu aucun problème et je l'ai changé à cinq minutes de la fin. Le problème est que les ballons que nous voulions lui donner ne sont pas arrivés. Nous avons eu du mal à créer du jeu, une chose où d'habitude nous n'avons pas trop de problèmes quand on nous presse haut. Je suis optimiste pour le match retour. Le PSG a été meilleur en première période. Nous devrons faire un meilleur match au retour".

Orsato et Mbappé
"Oui, j'ai parlé avec Orsato et je lui ai dit qu'il nous avait mis deux cartons jaunes alors qu'il n'y avait pas de faute car Mendy touche le ballon. Mbappé est inarrêtable. Nous avons tenté de le contrôler. Militão a été très bon, mais c'est un joueur qui peut toujours inventer quelque chose et il l'a fait à la dernière minute".

"C'est vrai que nous avons souffert dans tous les domaines, le pressing sur les latéraux, sur les milieux. Ceux du milieu ont l'habitude de rater moins de passes que ce soir. Nous devons être plus efficaces car nous ne pouvons pas changer nos caractéristiques. Nous avons été bons de nombreuses fois mais pas ce soir. Nous ne devons donc pas changer mais continuer et progresser".

La mise en place
"Trop conservateur signifie que nous devons parfois essayer et que Courtois ressorte parfois avec de longs ballons. La qualité que nous avons ne s'est pas démontrée car nous avons trop souffert face au pressing. En bloc bas, nous devions être un peu plus agressifs, mais ce n'était pas un plan conservateur. Quand nous avions le ballon, nous voulions le garder, comme nous le faisons habituellement, mais ce n'est pas arrivé ce soir".

Les absents du retour
"Ce n'est pas la première fois que Casemiro et Mendy ne jouent pas. Nous avons un effectif et nous pouvons les remplacer. C'est seulement un problème de joueurs. Nous devons mettre en place un plan plus affirmé que ce soir. Comme je l'ai dit, nous avons bien défendu, ce qui est arrivé, c'est qu'avec le ballon nous avons eu plus de difficultés que d'habitude".

Rechercher