EmiratesAdidas

Direction la finale de la Supercoupe d'Espagne

COMPTE-RENDU. 12/01/2022. Alberto Navarro. Photographe: Helios de la Rubia et Pedro Castillo

Le Real Madrid s'est imposé en prolongation face à Barcelone dans un Clásico plein de rebondissements dans lequel Vini Jr., Benzema et Valverde ont marqué.

Le Real Madrid s'est imposé 2-3 dans le Clásico et espère désormais soulever, dimanche prochain à Riyad, sa 12ème Supercoupe d'Espagne. Les hommes d'Ancelotti ont décidé du sort de cette demi-finale en prolongation, qu'ils ont atteint après avoir mené par deux fois grâce à des buts de Vini Jr. et Benzema. La dernière réalisation décisive de Valverde au cours du premier acte de la prolongation a offert la qualification à notre équipe, qui affrontera le vainqueur de l'autre demi-finale entre l'Atlético et l'Athletic Club (19h30).

Jusqu'à la demi-heure de jeu, toutes les actions dangereuses sont à mettre au crédit du Real Madrid. Sur la première, à la 8' minute, Asensio tente sa chance d'un tir axial qui manque le cadre d'un rien. Quatre minutes plus tard, Modrić lance en pleine course Vini Jr., dont la frappe termine dans les gants de Ter Stegen. Asensio s'essaye de nouveau à la 19'. Après une combinaison avec Benzema et Vini Jr., le natif des Baléares enlève malheureusement trop sa frappe.

vidéo.2-3: Direction la finale de la Supercoupe d'Espagne

Ce sont alors les meilleures minutes de notre équipe, qui concrétise sa domination sur l'action suivante. Benzema récupère le ballon dans les pieds de Busquets, trouve un relais au milieu de terrain avec Modrić et sert sur un plateau Vini Jr. dans le dos de la défense. Le Brésilien entre dans la surface et décoche une frappe du gauche qui permet au Real Madrid d'ouvrir le score (25'). Tout en maîtrise, les hommes d'Ancelotti laissent toutefois filer cet avantage avant de rentrer aux vestiaires au terme d’une action confuse. Sur un centre de Dembélé, Militão repousse le ballon sur Luuk de Jong, chanceux, qui marque à bout portant et égalise pour Barcelone.

Le second acte reprend avec bien plus de rythme et des occasions pour les deux équipes. Premier à se mettre en action, Pedri arme une frappe croisée qui fuit le cadre de Courtois (49'). Puis, 20 minutes plus tard, le Real Madrid réagit par l'intermédiaire de Benzema, qui se retourne dans la surface et trouve le poteau sur sa route. Un contre-temps pour le Français, qui rend l'avantage aux siens sur l'action suivante (72'). Ter Stegen repousse un centre de Carvajal vers le natif de Lyon, qui devance tout le monde pour marquer à bout portant. À un quart d'heure du terme, les Madridistas sont de retour aux commandes, qu'ils délaissent une seconde fois, Barcelone égalisant grâce à un coup de tête d'Ansu (84’).

Les prolongations
La demi-finale est plus ouverte que jamais, d'autant plus que le Real Madrid fait parler tout son potentiel offensif en contre-attaque. De telle façon que le troisième but de notre équipe intervient sur cette phase de jeu. Casemiro entame la transition dans son propre camp et décale Rodrygo sur la droite, dont le centre passe devant Vini Jr., qui le laisse filer jusqu'à Valverde, buteur salvateur (98'). Après une ultime occasion en fin de première mi-temps des prolongations, oeuvre de Dembélé, qui envoie une lourde frappe repoussée par Courtois en corner, la seconde période reprend par une nouvelle tentative d'Abde, encore une fois trop enlevée. Jusqu'au coup de sifflet final, les hommes d'Ancelotti réussissent à conserver cette avance et peut même prendre le large dans le temps additionnel, mais Rodrygo n'arrive finalement pas à tromper Ter Stegen dans son face à face.

Calendrier

Chronologie

L'arbitre

Munuera Montero (Comité d’Andalousie), assisté à la touche par Prieto López De Cerain et Martínez Moreno. González Fuertes a officié en tant que quatrième arbitre, tandis que González González (Comité de Castille et Leon) a été en charge de la VAR.

Rechercher