EmiratesAdidas
Real Madrid - Valencia

3-0: Le Real Madrid reste dans la course à la Liga

Voir galerieVoir vidéo

ARTICLE | 18/06/2020 | Alberto Navarro

Deux buts de Benzema et un autre d'Asensio, pour son retour, offrent la victoire à l'équipe, auteur d'une grande seconde période.
  • La Liga
  • Journée 29
  • jeu., 18 juin
Estadio Alfredo Di Stéfano
3
0
Le Real Madrid ne lâche rien dans sa quête de la Liga et, contre Valence, enchaîne une seconde victoire consécutive pour la reprise du championnat. Si, face à Eibar, c'est une grande première mi-temps qui avait été nécessaire, la clé, cette fois, a été d'attendre un second acte riche de trois réalisations. Ce succès madridista porte la marque des deux buts de Benzema, le second magnifique, et de celui d'Asensio, qui signe son retour de grave blessure de la plus belle des manières.

La rencontre part sur les chapeaux de roue. Si bien qu'après seulement un quart d'heure de jeu, chaque équipe dispose d'une occasion d'ouvrir le score. Ce qu'aucune des deux n'arrive à faire, que ce soit quand Benzema lance Hazard plein axe, dont la frappe heurte le corps de Cillessen, ou quand Rodrigo se retrouve seul face à Courtois, ce dernier détournant du bout des doigts le tir du Valencian sur le poteau.

Des occasions en pagaille
Le chronomètre allant, le rythme ne baisse pas d'un iota, les occasions se succèdent. La suivante est l'oeuvre de Valence, qui pense même débloquer les compteurs à la 21'. Mais la réalisation de Rodrigo est finalement annulée après que le VAR ait indiqué un hors-jeu préalable de Maxi Gómez. Le danger réveille les Blancs, qui répondent par l'intermédiaire de Carvajal, qui oblige Cillessen à sortir le grand jeu. Juste avant la pause, Kondogbia (44') et Hazard (45'), tous deux d'une tentative lointaine, n'arrivent pas à inquiéter Courtois et Cillessen.

Benzema est désormais le cinquième meilleur buteur de l'histoire du Real Madrid.

Au retour des vestiaires, le Real Madrid appuie sur l'accélérateur. Preuve en est, après un quart d'heure de jeu, Hazard et Benzema affichent une nouvelle fois leur entente, cette fois létale. Entamée par Modric qui trouve le Belge, l'action est prolongée jusqu'au Français, qui se fait un plaisir de battre Cillessen d'une frappe croisée de l'intérieur du droit. Cinq minutes plus tard, le Croate, encore lui, s'essaye de loin, mais ne surprend le portier adverse.

Asensio, un retour avec le sourire
Les minutes s'écoulent paisiblement jusqu'à la 74', moment choisi par Zidane pour marquer le retour d'Asensio, qui était éloigné des terrains depuis le 24 juillet. Et l'Espagnol ne tarde pas à se montrer décisif et à faire chavirer de bonheur le Madridismo: sur son premier ballon, il marque. Mendy se défait de son vis à vis sur la ligne de corner et sert le natif des Baléares, dont la reprise tout en esthétisme fait mouche. Un retour comme dans un rêve, en atteste son large sourire lors de sa célébration.

Une oeuvre d'art de Benzema
Détenteur du break, le Real Madrid peut respirer et, mieux, inspirer. Ce qu'il fait à la 86'. Sur une remise en une touche et de l'extérieur d'Asensio, Benzema n'attend pas que le cuir retombe au sol, se l'emmène du droit et enchaîne par une reprise du gauche à la trajectoire d'un missile qui vient se loger dans la lucarne de Valence. Avant le coup de sifflet final, les visiteurs doivent même évoluer en infériorité après l'expulsion de Lee Kang-In. Les Madridistas empochent trois nouveaux points tout en conservant leur cage inviolée. Ils ne leur restent plus que neuf finales.

Rechercher