LazoGanadores de Champions LeagueOtro
Real Madrid - Athletic

0-0: Les montants enlèvent la victoire au Real Madrid

GalerieVidéo

ARTICLE | 22/12/2019 | Alberto Navarro

Les Madridistas ont disposé d'occasions pour l'Athletic, mais ont touché trois fois les montants dans le dernier match de l'année.
  • La Liga
  • Journée 18
  • dim., 22 déc.
Estadio Santiago Bernabéu
0
0
Le Real Madrid termine 2019 par un match nul face à l'Athletic, mais un match qu'il aurait dû remporter. Ce sont les montants des Basques qui ont empêcher les Blancs de s'imposer, eux qui ont touché une fois la barre transversale et deux fois les poteaux. Avant cela, la première action franche est à mettre au crédit de Vinicius Jr. Le Brésilien récupère le cuir dans le camp adverse, combine avec Benzema et prend le meilleur sur Íñigo Martínez. Ne lui manque que quelques centimètres pour prendre le meilleur sur Unai Simón, qui remporte le un contre un. Sept minutes plus tard, le portier de Bilbao se montre tout aussi inspiré en repoussant sur sa barre et de l'épaule une frappe à bout portant de Kroos.

Des occasions blanches
Seuls les sauvetages d'Unai Simón permettent à l'Athletic de rester dans le match. Car offensivement, il n'inquiète Courtois que par une frappe ajustée de Williams (31'). La possession reste aux mains des Blancs, qui répondent dans la minute suivante. Kroos remet le ballon à Benzema qui fait le reste: après avoir laissé dans le vent Unai Simón, il se heurte à Núñez, revenu en saveur sur sa ligne. Enfin, juste avant la pause, l'arbitre annule un but de Kodro pour hors-jeu (43').

LE REAL MADRID ENCHAÎNE 13 MATCHS SANS DÉFAITE.

Au retour des vestiaires, le Real Madrid continue de mettre tous les ingrédients pour marquer. Comme sur un corner de Kroos que Nacho, fraîchement entré en jeu pour remplacer Militão, envoie de la tête sur la barre (59'). Ou quand Bale, qui vient lui de prendre la place de Rodrygo, s'essaye de loin mais ne fait que frôler le cadre (70'). Deux minutes plus tard, Zidane décide de réaliser son dernier changement, Jović prenant le relais de Vinicius Jr.

Jović, sur le poteau
Le temps s'écoule sans que le Real Madrid ne baisse les bras. Il continue donc d'appuyer sur l'accélérateur, par l'intermédiaire d'un Carvajal dont le centre est repris dans les airs par Jović. Pour la troisième fois du match, le montant basque repousse le but madridista. Un manque de chance qui coûte la victoire à des Blancs qui méritaient mieux.

Rechercher