1. Close
    La LigaJournée 14
    Live the match inEstadio Santiago Bernabéu
    Real MadridReal Madrid
    vs
    Real SociedadReal Sociedad
    Information sur le match
    La Liga, Journée 14
      Estadio Santiago Bernabéu
     11/23/2019
    21:00
    BILLETTERIE

    Partagerfacebooktwitter

  2. Close
    EuroligueJournée 8
    Live the match inWiZink Center
    Real MadridReal Madrid
    vs
    BarçaBarça
    Information sur le match
    Euroligue, Journée 8
      WiZink Center
     11/14/2019
    21:00
    BILLETTERIE

    Partagerfacebooktwitter

EmiratesAdidas

Sélectionnez la plateforme désirée pour acheter vos entrées

Rueda de prensa de Zidane

Zidane: "Nous sommes préparés pour faire un grand match à Séville"

Voir vidéo

INFORMATION | 21/09/2019 | Javier García

"Dans les moments compliqués, nous devons avoir de la force à l'intérieur, pas à l'extérieur", a ajouté l'entraîneur.
Zinédine Zidane a comparu en salle de presse après le dernier entraînement avant le match contre Séville (dimanche, 21h). L'entraîneur y a analysé le déplacement au Sánchez-Pizjuán: "Nous jouons sur un terrain difficile. Nous savons l'adversaire que nous avons en face, ce sont les leaders et ils ont bien joué depuis le début de saison. Les joueurs sont préparés et prêts pour faire un grand match, c'est ce qui nous intéresse".

"Pour changer cette dynamique, il faut continuer à travailler. Nous ne sommes pas contents de la dernière défaite mais il faut travailler et bien préparer les matchs. La bonne chose dans le football, c'est que nous avons une opportunité de changer les choses demain et je suis sûr que nous allons faire un grand match. C'est ce qui me motive. Demain nous avons une nouvelle opportunité de démontrer que nous sommes bons. Nous avons analysé ce qui s'est passé à Paris. Je suis focalisé sur le match de demain, nous devons tout donner pour gagner".

Se sent-il fort ?
"Oui, clairement. Si je dois lire ce qui se dit sur moi, je suis viré. Ça ne m'intéresse pas ce qui se dit à l'extérieur car je suis focalisé sur mes joueurs. Je me sens fort. Je ne baisse jamais les bras et je vais continuer à travailler jusqu'à la dernière minute, jusqu'à ce que mes joueurs fassent ce que je souhaiterais".

Les critiques reçues
"Rien ne me surprend, la vie est ainsi. Nous avons toujours eu des difficultés, même en gagnant. Il y a eu des moments compliqués dans ce club et nous avons toujours su passer outre. Il y a eu des moments plus compliqués. Ce qui se dit à l'extérieur ne m'intéresse pas. Dans un moment compliqué, nous pouvons montrer la force que nous avons à l'intérieur".

"C'est toujours pareil avec ce qui est extérieur. Dans le club, c'est différent. Nous travaillons pour améliorer les choses. Le public veut la même chose que nous, gagner. La seule chose que nous pouvons faire c'est travailler pour changer les choses. Demain est un bon match pour nous et j'espère que nous serons bons".

Questionné par le club ?
"Non, au contraire. Jusqu'au dernier moment, la force de tout le monde est celle-là, les gens qui travaillent dedans. Et si ce n'est pas comme ça, mieux vaut partir".

L'intensité imprimée
"Il y a des moments comme mercredi où nous en manquons. En première période face à Levante, nous n'avons manqué de rien, nous avons été très forts dès le coup d'envoi. À Vigo, sur un terrain difficile, nous avons été déterminants dans ce que nous avons fait. Demain, nous avons un match où nous allons tenter d'être de nouveau comme ça".

NOUS JOUONS SUR UN TERRAIN COMPLIQUÉ ET NOUS AVONS L'OPPORTUNITÉ DE CHANGER LES CHOSES.

"Aujourd'hui, les matchs exigent de l'intensité. Ce sont des matchs où nous devons être très forts sur les transitions offensives et défensives. Mercredi, ils nous ont battu là-dessus. On ne travaille pas l'intensité quand on joue tous les trois jours, mais nous savons que quand nous jouons, nous devons être forts et maintenir ce rythme tout le match".

Le rendement de l'effectif
"Nous pouvons faire plus dans les 90 minutes mais nous avons toujours eu des moments compliqués et des bons moments. Nous jouons contre le leader demain et il faudra tenter de gagner là-bas. Je connais la difficulté de jouer à Séville, ce sera un deuxième match compliqué. Nous en avons eu un à Paris et nous en avons un autre pour faire mieux. C'est ce que nous allons faire".

Une démission si pas de soutien ?
"Je ne pense pas à ça, seulement à gagner le match de demain. La difficulté de ce qui se dit à l'extérieur, nous ne pouvons pas la contrôler, nous pouvons seulement contrôler ce que nous allons faire demain sur le terrain".

Les rumeurs Mourinho
"Je n'ai pas à dire si cela me gêne ou pas. La situation est la suivante. Quand on perd un match ici, nous devons tout changer. C'est difficile mais c'est la réalité. C'est pour ça que ce qui m'intéresse, c'est ce que nous allons faire demain. Nous avons un match contre une bonne équipe et nous devons nous imposer".

Les jours de repos
"J'ai également entendu que le club était gêné par cela. Quand je regarde l'organisation de mon vestiaire, avec beaucoup de joueurs qui ont été avec leurs sélections, nous devions donner un jour de repos. Ce n'est pas une question de savoir s'ils le méritent ou non. En jouant sept matchs en 21 jours, c'était le bon jour pour donner du repos. Être avec sa famille est très important également. Nous sommes revenus à quatre heures du matin... Les gens ne voient pas les choses comme ça et disent que nous allons les tuer pour ce jour de repos. Nous voulons toujours gagner, mais parfois il faut accepter et tenter de changer les choses pour gagner".

Un non à Van de Beek et Eriksen ?
"Je ne vais pas vous dire si oui ou non. C'est une chose qui reste dans le club et nous sommes avec l'effectif que nous avons. Ensuite, vous allez m'interroger par rapport à Pogba. Nous sommes ceux qui sommes ici".

Des regrets pour son retour ?
"Non, c'est facile de dire ça dans les moments compliqués. J'ai décidé de revenir ici pour un nouveau projet. Ce n'est pas un moment facile mais je vais toujours essayer. C'est facile pour tout le monde de gagner. Je vois ce qui se dit et le panorama paraît très noir. Quand les choses deviennent difficiles, il faut continuer à se battre".

Rechercher