Carvajal: "Il reste 6 matchs dans lesquels il faudra prendre 18 points"

"Nous allons nous battre, avoir de la fierté et de l'amour pour ce maillot", a expliqué Keylor Navas.
Après le match face à Leganés, Carvajal a répondu aux questions des médias: "C'est un point qui vaut peu par rapport aux occasions que nous avons eu. C'est compliqué quand il n'y a aucun titre dans une saison. Il n'y a pas de pression, nous sommes des adultes, nous devons travailler et celui qui veut être ici doit aider".

"Nous avons envie de rejouer, de profiter du football. Mais nous ne repartons pas heureux à cause du résultat. Nous n'avons pas réussi à nous imposer, c'est un résumé un peu aigre-doux. C'est rare de ne pas se battre pour des titres, mais dès que je joue j'essaye de profiter car c'est ma profession et ce que j'aime".

L'objectif restant
"Ce club est si exigeant que l'effectif, si nous ne réussissons pas une belle année, sera questionné. Ce n'est pas quelque chose à laquelle nous sommes habitués, mais nous devons passer par là. Il faut gagner le maximum de matchs possibles et réussir à reprendre la seconde place".

Le discours à la pause
"Ce que nous a demandé le mister, c'est d'avoir plus de circulation du ballon pour faire bouger l'adversaire. En seconde période, nous avons créé des espaces et des occasions, ça a été la clé".

Le prochain rendez-vous
"Désormais nous devons penser à dimanche, il reste six matchs et il faut tenter de prendre les 18 points et retrouver le sourire pour les vacances et la saison qui vient".

Faire preuve de professionnalisme
"Nous devons être professionnels, gagner les matchs et l'année prochaine nous verrons qui restera. Le plus important est le groupe, que nous soyons forts pour pouvoir nous battre pour tout. Je ne crois pas qu'il faille faire une révolution, l'équipe a été très peu retouchée lors des dernières années et nous avons été champions d'Europe plus de mille jours. Nous ne parlons de personne qui n'est pas dans le vestiaire, nous nous focalisons sur nous-même".

L'importance de Benzema
"Il réalise une saison fantastique. Je le félicite car il joue à un niveau incroyable et il a été le meilleur de l'équipe jusqu'à aujourd'hui".

Keylor: "Nous voulions gagner et tout donner"
"Ça a été une saison compliquée pour tout le monde. Nous voulions gagner et tout donner, mais à la fin nos matchs se compliquent. Nous nous sentons tristes de la situation".

Nacho: "S'il faut sortir un nom du lot dans l'équipe, c'est bien Benzema".

"Dans ce club, nous avons de la pression tous les ans, ce ne peut être une excuse. Nous devons être prêts mentalement pour affronter n'importe quelle situation. Nous allons nous battre, avoir de la fierté et de l'amour pour ce maillot. Cela vaut plus que tous les titres. Nous ne pouvons pas donner moins, il faut travailler et tout donner jusqu'au dernier match".

Son avenir personnel
"J'ai la santé pour faire ce que j'aime et donner le meilleur à chaque moment pour faire de mon mieux. J'ai un contrat et l'envie de continuer, mais personne ne connait le futur. Il faut attendre que le moment vienne".

Nacho: "Il faut donner le maximum pour être bien"
"Quand nous avons eu le ballon, nous nous sommes sentis à l'aise et nous aurions pu ramener la victoire. Nous avons fait preuve d'intensité en seconde période. Zidane nous a demandé de mettre plus d'intensité car le ballon allait lentement. Leganés est une équipe compliquée face à laquelle attaquer, nous avons eu une bonne réaction, même si nous n'avons pu nous imposer".

Une saison compliquée
"Cela nous rend nerveux d'être à cette hauteur de la saison sans rien à jouer, nous sommes habitués à nous battre pour tous les titres possibles, mais le football est ainsi. C'est une période compliquée et nous, les joueurs, nous faisons face".

L'année spectaculaire de Benzema
"Karim vit une belle saison et marque beaucoup de buts. S'il faut sortir quelqu'un de l'équipe, c'est bien Benzema".

Donner le maximum
"Jouer pour le Real Madrid est toujours une belle chose, nous ne pouvons pas dire que nous allons tout lâcher. La situation est compliquée, mais il reste des matchs et il faut terminer de la meilleure manière possible. Quand on gagne ou quand on perd, nous savons où nous sommes. Il faut donner le maximum pour être bien, les choses allaient bien alors que l'équipe n'avait pas beaucoup changé".

L'exigence requise
"Nous sommes en Première Division et commencer les matchs avec le score en notre défaveur est très difficile. Cela fait quelques matchs que nous ne défendons pas bien, que l'on encaissé des buts facilement et, dans les grandes lignes, qu'aucun de nous n'est bon en défense".