2-0: Isco et Bale signent la victoire pour le retour de Zidane

Voir vidéo    Voir galerie

  • La Liga
  • Journée 28
  • 16/03/2019
Santiago Bernabéu
2
9
Direct
Voir le résumé
Le Real Madrid a remporté les trois points face au Celta pour les débuts de la seconde étape de l'entraîneur français.
Le sourire retrouvé après le retour de Zidane sur le banc annoncé lundi dernier s'est prolongé sur le terrain ce samedi. Le Real Madrid s'est imposé devant le Celta de Vigo (2-0) dans un match qu'il a dominé de la tête et des épaules, et aurait même pu repartir avec un score plus large. Les buts d'Isco et de Bale offrent les trois points pour les débuts de sa seconde étape de l'entraîneur aux trois Ligues des Champions.

Les Madridistas affichent cette énergie retrouvée dès le coup d'envoi. Si bien qu'à la 5' minute, Sergio Ramos dispose de la première occasions. Il prolonge un corner de la tête et voit le cadre le fuir d'un rien. Dans le jeu, le danger provient du flan gauche de Bale et Marcelo. En face, le Celta tente, peu à peu, de sortir la tête de l'eau, en atteste le coup de tête de Maxi Gómez repoussé sur sa ligne par Keylor Navas (16'). Cette occasion réveille les Galiciens qui, dans la foulée, gagnent la bataille de la possession aux hommes de Zidane.

Bale, sur la barre
Le dernier quart d'heure de ce premier acte est pourtant à mettre à l'actif du Real. Face à un Celta très bien ordonné défensivement, Kroos s'essaye de loin d'une frappe enroulée qui tutoie la lucarne adverse. Puis, c'est au tour de Bale de fracasser la barre transversale d'une reprise dans la surface (31'). Symbole de cette nette domination madridista, Marcelo se joint à la fête en envoyant un tir puissant arrêté par Rubén Blanco. Sur le corner, Ramos pense ouvrir le score, mais, là encore, il voit le cadre se dérober. Malgré cette litanie d'occasions et les centres sur-mesures de Bale, les 22 acteurs rentrent à égalité aux vestiaires.

ZIDANE A FÊTÉ SON 150ÈME MATCH À LA TÊTE DU REAL MADRID.

Au retour de la pause, le Real poursuit son entreprise de domination, cette fois avec plus de spontanéité. La paire de latéraux, Marcelo et Odriozola, en profite et ne cesse d'arpenter les flans adverses. Ne reste plus qu'à retrouver l'efficacité face au but, ce dont manque encore Benzema avec un tir capté par Rubén Blanco (54'). A contrario, Modric trouve lui bien le chemin des filets, mais sa joie est de courte durée, le VAR refusant au Real Madrid l'ouverture du score pour une position de hors-jeu de Varane (58'). Il faut finalement attendre quatre minutes de plus, le temps pour qu'Asensio zigzague dans la défense de Vigo et trouve Benzema dont le décalage pour Isco se finit en but. L'Andalou, remplacé dans la foulée par Ceballos, signe son retour de la plus belle des manières.

Des Madrilènes anti-conformistes
Les Madridistas ne s'arrêtent pas en si bon chemin et continuent de pousser. En à peine cinq minutes, Bale, Asensio et Benzema peuvent doubler la mise, mais à chaque fois se heurtent au portier galicien. La récompense intervient enfin, à la 77', pour le Gallois qui, servi par Marcelo, s'infiltre dans la surface et croise sa frappe. Avec le break en poche, le Real est rassuré et se fait plaisir jusqu'au coup de sifflet final, Asensio ratant d'un rien la troisième réalisation de la soirée. Qu'importe, le Real de Zidane commence par un succès.