1-2: Le champion d'Europe fait un premier pas vers les quarts

Voir vidéo    Voir galerie

  • Champions League
  • 1/8 Finale (Aller)
  • 13/02/2019
Johan Cruyff Arena
1
2
Terminé
Voir le résumé
Les buts de Benzema et Asensio ont scellé la victoire du Real Madrid en huitième de finale aller face à l'Ajax.
Aucun déplacement n'est évident en Europe. Et le vainqueur des trois dernières éditions le sait mieux que personne. À Amsterdam, le Real Madrid a dû faire le dos rond pour se défaire d'un adversaire aussi fort que l'Ajax. Dans un match très exigeant et engagé, les Madridistas ont fait parler leur expérience pour s'imposer (1-2) et faire un grand pas vers les quarts de finale. Benzema a d'abord ouvert le score sur une action d'éclat de Vinicius alors qu'Asensio, après l'égalisation de Ziyech, a scellé le succès en toute fin de match. Auteur d'une très solide prestation, Sergio Ramos a par la même atteint les 600 matchs avec le Real Madrid. Désormais, c'est le 5 mars qu'il faudra valider la qualification au Santiago Bernabéu.

Dès le coup d'envoi, l'Ajax imprime une forte intensité et exerce un pressing haut qui rend difficile l'élaboration du jeu madridista. Les Blancs essayent bien de ressortir proprement le cuir, en profitant de la vitesse de Vinicius et de Bale, auteur d'un premier tir dans les bras d'Onana (7'), les Néerlandais leur rendent la vie difficile. Comme quand Mazraoui, sur une récupération haute, réplique en croisant trop sa frappe (9'). Mais l'occasion la plus franche de ce début de match est à mettre à l'actif des hommes de Solari, Vinicius obligeant le portier local à se détendre de tout son long pour empêcher l'ouverture du score (14').

Un rythme frénétique
Le match est ouvert. Le Real tente bien de poser le rythme, l'Ajax s'y refuse en jouant sur un rythme frénétique.  Si bien que Tadić, d'une frappe sur le poteau, intensifie le danger sur la cage de Courtois. Après une réponse de Bale, d'une frappe lointaine, la fin de premier acte est à mettre au crédit des locaux. D'abord à la parade devant Ziyech (39'), Courtois ne peut, sur le corner qui s'ensuit, rien sur le but de la tête de Tagliafico. Un but qui est rapidement annulé suite à l'intervention du VAR. C'est finalement sur une nouvelle intervention de Courtois sur Schöne que les 22 acteurs rentrent aux vestiaires.

SERGIO RAMOS A DISPUTÉ À AMSTERDAM SON 600ÈME MATCH AVEC LE REAL MADRID.

La rencontre reprend ses droits avec des options pour les deux formations. Onana capte d'abord une frappe de Benzema sur un centre de Benzema (51'), puis c'est au tour de Courtois de s'interposer devant un tir de Neres. Finalement, l'ouverture du score intervient à l'heure de jeu grâce aux deux flèches offensives madridistas. Une nouvelle fois déterminant, Vinicius déséquilibre le bloc adverse en rentrant depuis le flan gauche et décale Benzema qui, d'une frappe en pleine lucarne, inscrit son 19ème but de la saison.

Asensio décide de la victoire
Après ce but, le Real souhaite faire baisser le rythme du match. Tout le contraire de l'Ajax qui, sur une récupération haute, égalise par l'intermédiaire de Ziyech à quinze minutes du terme. Solari décide alors de faire entrer Lucas Vázquez et Asensio, qui s'essayent tous deux à longue distance. Des avertissements qui se transforment en but à la 87', quand un centre de Carvajal trouve au second poteau Asensio. Jusqu'au coup de sifflet final, le suspens reste présent, Ramos prenant un carton le suspendant pour le retour, Courtois sauvant un face à face avec Dolberg. Mais au final, c'est bien le Real, dans le théâtre de la Septima, qui fait un premier pas vers les quarts de finale de la Ligue des Champions.