Betis-Real Madrid: Déplacement délicat au Benito Villamarín pour conclure la phase aller

Voir vidéo

  • La Liga
  • Journée 19
  • 13/01/2019
Benito Villamarín
1
2
Terminé
Voir le résumé
Les Madridistas veulent donner de la continuité à leur victoire en Coupe face à Leganés en décrochant trois points importants en Liga (20h45).
La Liga approche de la moitié. Pour conclure cette phase aller du championnat, le Real Madrid s'offre une visite exigeante sur la pelouse du Betis. Les Blancs se rendent au Benito Villamarín (20h45) avec l'objectif de remporter trois points en Liga avant de se focaliser sur la manche retour des huitièmes de finale de la Coupe du Roi.

Le duel de ce soir arrive quatre jours après le succès des Madridistas face à Leganés par 3-0, qu'ils devront confirmer mercredi prochain au stade de Butarque. C'est bien avec l'exemple de ce dernier succès que les Blancs sortiront sur la pelouse du stade sévillan, bien conscients qu'ils devront afficher leur meilleur niveau pour battre un adversaire qui réalise une excellente saison.

BENZEMA A MARQUÉ LORS DE SES QUATRE DERNIERS DÉPLACEMENTS AU BENITO VILLAMARÍN.

Les Madridistas devront faire face aux nombreuses blessures qui minent leur effectif. Durant l'ultime séance avant le match, Kroos, Asensio, Llorente, Bale, Courtois et Vinicius Jr., ce dernier grippé, n'ont pu travailler avec le reste de leurs coéquipiers. De plus, Lucas Vázquez, suspendu, ne sera pas du déplacement. Pour autant, comme l'a indiqué Solari: "La force du Real Madrid est toujours le groupe". Benzema, Pichichi de l'équipe, est lui bien de la partie après avoir marqué lors de ses quatre dernières visites du Benito Villamarín.

Les forces de l'adversaire
Pour sa part, l'équipe de Quique Setién aborde ce duel après avoir concédé le nul face à la Real Sociedad dans son stade (0-0) lors des huitièmes de finale aller de la Coupe. En Liga, la formation andalouse est sixième au classement avant cette journée, avec sept victoires, cinq nuls et six défaites. Ses statistiques à domicile sont des plus brillantes, puisqu'elle y est invaincue depuis octobre et ne s'y est inclinée que deux fois cette saison.