Solari: "L’équipe a fait un match solide et attractif en attaque"

"Cette rencontre nous a permis de voir qu’il y a beaucoup de joueurs qui sont en forme et impliqués", a déclaré l’entraîneur blanc.
Santiago Solari a analysé la victoire du réal Madrid face à Melilla (6-1) lors du seizième de finale retour de la Coupe du Roi et la qualification pour le tour suivant: "Le match du jour nous a permis de voir que beaucoup de joueurs sont en forme et impliqués, qui ont fait un match solide et attractif en attaque".

"La division dans laquelle l’adversaire joue n’importe pas. Ils sont leaders de leur groupe de Segunda B. Marquer 10 buts dans deux matchs, c’est difficile. Je suis content pour tous ceux qui ont participé aujourd’hui, pour les vétérans et les joueurs formés au club qui ont eu la chance de débuter, comme Fidalgo et Fran García. Je suis également très satisfait du but de Javi Sánchez, qui s’en rappèlera toute sa vie".

Les postes des joueurs
"Vinicius joue sur la gauche, nous avons un peu corrigé son poste. Je n’ai aucun problème avec les rotations s’ils le font de manière ordonnée en travaillant défensivement. J’aime donner de la liberté aux joueurs. Carvajal l’a fait plus de fois encore sur le côté gauche. Odriozola moins parce qu’il est plus jeune. Nous sommes contents pour ceux qui ont joué et qui l’ont fait avec application".

Il nous reste trois rencontres très importantes avant le Mondial des Clubs.

"Je suis très content pour Isco, pour les deux buts et je suis déçu pour lui sur sa première action face au gardien. Nous travaillons pour que tout le monde soit à fond, impliqué. Je suis heureux pour lui et pour Asensio également, qui a inscrit deux autres buts et presque un troisième".

Les matchs d'Asensio et Vinicius
"Ils peuvent tous être titulaires, sinon ils ne seraient pas ici. Onze joueurs doivent jouer et une partie de mon travail est de choisir ceux qui jouent. Je suis très content pour chacun des joueurs qui ont joué, de Navas à Mariano, qui a été la seule mauvaise nouvelle de la journée avec sa blessure".

Le prochain Mondial des Clubs
"Il n’y a pas de temps pour penser à ça. Nous ne savons toujours pas contre qui nous jouerons. La finale de la Copa Libertadores se joue ici ce dimanche. Nous mettons l’accent sur ce qui arrive, nous penserons au reste plus tard. Il y a encore beaucoup de matchs avant. Nous en avons trois, deux de Liga et un de Ligue des Champions. Ensuite nous aurons le temps de penser au Mondial des Clubs. C’est une compétition que j’adore et que j’espère gagner".