EmiratesAdidas
Roma - Real Madrid

Solari: "Nous avons su faire mûrir le match pour le gagner"

INFORMATION | 27/11/2018 | Alberto Navarro (Rome) | PHOTOGRAPHE: Helios de la Rubia et Toni Villalba

"Tous les joueurs ont démontré être impliqués et responsables", a ajouté l'entraîneur.
Solari a analysé en salle de presse du stade Olympique de Rome la victoire du Real Madrid, qualifié comme premier de son groupe pour les huitièmes: "C'était important de nous relever rapidement. Les joueurs ont démontré un grand sens de la responsabilité, individuellement et collectivement. Nous sommes contents".

"Les matchs durent 90 minutes et nous avons sur le faire mûrir. Nous avons travaillé en première mi-temps, même s'ils ont eu une occasion franche sur une de nos erreurs. Cela aurait pu changer le match. En première période, nous avons fait ce que nous devions faire, et en seconde nous avons été plus précis".

Favori pour la Ligue des Champions ?
"Ce sera toujours comme ça à cause de notre histoire. Cela ne dépend pas de comment nous avons joué aujourd'hui mais l'histoire de ce club. Nous serons toujours favoris".

NOUS SOMMES TOUJOURS FAVORIS À CAUSE DE NOTRE HISTOIRE.

"Aujourd'hui, ils ont tous démontré une grande implication. Celui de Bale est évident, pas seulement dans le match du jour et de comment il a joué. C'était le cas à Eibar aussi. Je suis très content du match de Marcos Llorente car c'est un joueur qui donne tout, qui est à 100%. C'est un professionnel et un exemple. C'est pour cela que nous l'avons vu jouer comme ça aujourd'hui. Il s'entraîne de manière phénoménale chaque jour. Je suis content de voir qu'il a démontré pouvoir jouer à la hauteur de ce maillot. C'est un superbe remplaçant de Casemiro".

Les matchs de Lucas et Benzema
"Lucas est un travailleur infatigable sur le côté, il attaque et défend durant 90 minutes. C'est également un exemple lors des entraînements. Benzema est incroyablement généreux, pas seulement au niveau des efforts, mais aussi avec ses coéquipiers".

La mise en tribune d'Isco
"Il est resté en-dehors de la convocation, ce sont des décisions ponctuelles par des moments ponctuels. La titularisation ou le remplacement est un problème fictif. Je l'ai toujours vu comme ça, même quand je jouais. Je n'y donne pas plus d'importance. Mon travail est de choisir qui joue, qui reste sur le banc et qui va en tribune".

Rechercher