EmiratesAdidas

Celta - Real Madrid

2-4: Benzema porte le Real vers une quatrième victoire consécutive

Voir galerieVoir vidéo

ARTICLE | 11/11/2018 | Javier García

Le Français a ouvert le score puis provoqué le second sur une série de dribbles, Ramos et Ceballos concluant le succès au Balaídos.
  • La Liga
  • Journée 12
  • 11/11/2018
Balaídos
2
4
Benzema l'a répété à de nombreuses reprises, "un bon attaquant doit savoir jouer au football, pas seulement marquer". Au stade de Balaídos, il a fait l'un et l'autre. Le Français a délivré une exhibition de football pour porter le Real Madrid vers sa quatrième victoire de rang. Son contrôle magistral avant d'ouvrir le score et sa série de dribbles pour amener le second ont ouvert le chemin du succès. Ramos, sur penalty, et Ceballos, d'un tir en pleine lucarne, ont assuré les trois points face au Celta pour réduire l'écart avec la tête du classement.

Dès le coup d'envoi, les occasions s'enchaînent sur la pelouse du Celta, avec trois actions franches en moins de cinq minutes. D'abord, c'est Benzema qui peut ouvrir le score, d'une frappe qui se heurte à Sergio puis par une seconde légèrement trop croisée. En face, les Galiciens disposent également de leur chance, comme quand Boufal envoie un tir qui, dévié, retombe dans les pieds d'Aspas. En terme de physionomie, le Real prend le contrôle des opérations quand le Celta se contente de contrer. Malheureusement, les Madridistas doivent faire face avec les blessures, Casemiro, secoué par un choc avec Maxi Gómez, devant laisser sa place à Ceballos.

Benzema montre la voie
Après un coup de chaud local de Okay, le Real trouve enfin la faille grâce à Benzema. Le Français reçoit un ballon long de Modric qu'il s'emmène d'un contrôle extraordinaire avant de tromper Sergio (23'). Pis, il peut doubler la mise dans la foulée mais n'arrive à cadrer sa reprise sur un centre de Reguilón. Kroos dispose lui d'une action encore plus claire sur un nouveau débordement de Benzema, mais frôle la barre sur sa frappe. Avant la pause, Courtois remporte son face à face avec Brais, Solari étant obligé de réaliser un second changement avec le sortie sur blessure de Reguilón, remplacé par Javi Sánchez.

BENZEMA COMPTE 10 BUTS CETTE SAISON.

Benzema est également à l'oeuvre au retour des vestiaires en trouvant la barre transversale suite à une action d'éclat. Un simple tour de chauffe avant le second but de la soirée. En effet, à la 56', l'attaquant reçoit un ballon récupéré par Odriozola, se défait de ses adversaires et envoie une frappe qui, contrée par Sergio et le poteau, rebondi sur un Cabral qui la prolonge au fond de ses propres filets. Dans la foulée, le Celta réagit et réduit l'écart par l'intermédiaire d'Hugo Mallo de volée.

Ramos et Ceballos tuent le suspens
Le match est totalement ouvert, les occasions se succédant pour les deux formations. Benzema est proche de marquer sur un nouveau service d'Odriozola au premier poteau. Puis c'est au tour de Aspas d'obliger Courtois à sortir le grand jeu. Dans le même temps, Nacho, lui aussi blessé, doit laisser sa place à Asensio (71') et assiste du banc de touche au but du break de Ramos, qui transforme un penalty concédé par Juncá pour une faute sur Odriozola (83'). Juste après que Cabral soit expulsé pour un second avertissement (87'), Ceballos conclut la soirée madrilène d'une somptueuse frappe dans la lucarne (91'). Malgré la réduction du score de Brais Méndez (94'), le Real arrache une superbe victoire au Balaídos avant la trêve internationale.

Buscar