EmiratesAdidas
Alavés - Real Madrid

Ramos: "Nous allons nous battre jusqu'à la fin car c'est notre ADN"

INFORMATION | 06/10/2018 | Javier García (Vitoria)

"L'équipe a faim, envie et de l'ambition. Il nous manque les résultats, mais le but arrivera", a-t-il déclaré.
Sergio Ramos a analysé le match du Mendizorroza: "C'est un coup dur, nous ne comptons jamais sur de telle défaite. L'idée était de ramener les trois points et malgré le fait que l'équipe ait fait un bon match, cette occasion à la dernière seconde nous a condamné. Nous manquons d'efficacité à l'heure de marquer. Il faut tourner la page, la saison est encore très longue et il reste beaucoup à jouer".

"Il nous manque les résultats, mais le but arrivera et je suis sûr que nous nous battrons pour nos objectifs. Ce soir, j'ai vu de bonnes phases dans le match, où l'équipe a dominé et a eu le contrôle, mais au final, si nous perdons, nous devons tourner la page. Nous sommes les premiers à savoir que nous pouvons faire mieux et c'est ce que nous tentons de faire".

Nous sommes sur le point de changer la situation.

"C'est un problème de tout le monde, mais c'est important de rester uni et de ne pointer du doigt personne. Nous sommes tous conscients de la réalité mais il faut rester calme. L'équipe a faim, envie et de l'ambition, et comme capitaine, je le sens. Nous sommes sur le bon chemin malgré les mauvais résultats. Il faut tenter de changer cette série pour gagner des matchs".

Le changement d'entraînement
"Faire de si grands changements n'est pas quelque chose qui à avoir avec les joueurs, mais avec d'autres personnes. Je ne pense pas que ce soit une bonne chose de changer d'entraîneur. Ce serait une folie, l'équipe se bat pour les places du haut de classement. Si l'on donne le Real Madrid pour mort, on se trompe, nous allons nous battre jusqu'à la mort car c'est notre ADN et nous y sommes habitués. Dès que les chose ne se passent pas comme nous le voudrons, les gens se sentent mal. Nous sommes les premiers à vouloir gagner et être tranquilles. Nous faisons tout notre possible et nous sommes les premiers à vouloir donner de la joie à nos supporters".

Le moral de l'effectif
"Le groupe est celui qu'il est, à l'heure actuelle nous ne pouvons pas nous renforcer. Nous qui sommes là devons changer les choses. Les blessures sont négatives pour le groupe car ce sont des joueurs clés et dès qu'ils seront là, les choses iront mieux".

Rechercher