EmiratesAdidas

Real Madrid - Espanyol

1-0: Un but d'Asensio décide de la victoire face à l'Espanyol

Voir galerie

ARTICLE | 22/09/2018 | Alberto Navarro

La réalisation du Majorquin a offert la quatrième victoire en Liga au Real Madrid dans un match où a débuté Odriozola.
  • La Liga
  • Journée 5
  • 22/09/2018
Santiago Bernabéu
1
0
Le Real Madrid a battu l'Espanyol au Santiago Bernabéu pour ce qui est sa quatrième victoire en cinq rencontres de Liga. Le but d'Asensio à la fin du premier acte a validé la domination de Madridistas qui sont toujours invaincus en championnat.

Dès le coup d'envoi, le Real Madrid domine et cherche à marquer le plus rapidement possible. Et dès qu'il n'a pas le cuir, il exerce un pressing de tous les instants. Dans les faits, la première occasion intervient à la 5', quand Odriozola, qui débute en match officiel, trouve Isco au point au penalty. La frappe de l'Andalou rate le cadre de peu. L'Espanyol répond du tac au tac et, neuf minutes plus tard, Piatti conclut une contre-attaque depuis l'axe et, lui aussi, manque le cadre.

Un but psychologique
À la demi-heure de jeu, Isco se charge d'un corner qui trouve la tête de Casemiro. Là encore, le cadre fuit les Madridistas pour quelques centimètres. Et encore une fois, l'Espanyol répond en contre: Hernán Pérez se défait de Sergio Ramos et se retrouve face à un Courtois qui s'interpose. Alors que la mi-temps se profile sur ce score de parité, Asensio trouve la faille juste avant le retour aux vestiaires. L'international récupère le cuir suite à une frappe de Modric et trompe Diego López d'une frappe croisée et ajustée. La position d'Asensio pousse l'arbitre à faire appel au VAR qui valide le but madridista.

LE REAL MADRID ENCHAÎNE 39 MATCHS EN MARQUANT EN LIGA FACE À L'ESPANYOL AU BERNABÉU.

La seconde période commence avec une occasion pour le champion d'Europe. La frappe du gauche de Modric dans la surface oblige Diego López à se détendre (48'). Une minute plus tard, c'est au tour d'Isco d'inventer un superbe tir enroulé depuis l'axe qui frôle le montant de la cage adverse. Le but du break résiste toujours au Real, alors Lopetegui décide de faire entrer Mariano et Lucas Vázquez en lieu et place de Benzema et Ceballos.

Une défense imperméable
Les minutes s'écoulent et l'Espanyol a même l'opportunité d'égaliser par l'intermédiaire de Borja Iglesias, mais son lob trouve la barre transversale (65'). Cette action réveille le Real Madrid, qui peut doubler la mise huit minutes plus tard. Ramos récupère le cuir au centre du terrain, transmet à Isco qui, de l'extérieur, centre pour le capitaine madridista dont la tête est repoussée magistralement par Diego López. Jusqu'au coup de sifflet final, le Real Madrid conserve son avantage en gardant sa cage inviolée pour une seconde rencontre consécutive.

Buscar