Zidane: "Nous allons tout donner pour que le public soit avec l'équipe"

"Nous n'avons pas la pression, nous sommes contents de jouer ce type de matchs", a ajouté l'entraîneur du Real Madrid.
Zinédine Zidane a comparu en salle de presse de la Ciudad Real Madrid pour analyser le huitième de finale aller de la Ligue des Champions face au PSG (mercredi 20h45). Face à une grande attente médiatique, l'entraîneur français a livré ses impressions: "Nous allons d'abord penser au match de demain. Nous savons que la qualification se joue sur 180 minutes ou plus, mais la première chose à faire est de rester concentré sur ce que nous avons demain, rien de plus. Ce sera une éliminatoire à 50 %. Chaque équipe a ses possibilités pour se qualifier".

"Nous voulons que notre public soit très fier de nous. Nous allons tout donner pour que l'équipe soit comme toujours soutenue par le public, même si les choses deviennent compliquées. Demain, nous abordons une autre compétition et nous allons tout donner".

Le système en place
"Ce que je souhaite et ce qui m'intéresse, c'est de voir mon équipe impliquée dans le match. Vous verrez demain comment nous entamerons le match. Le schéma n'est pas important, mais ce que ce nous voulons faire sur le terrain. Ce que je peux vous dire, c'est ce que cela ne dépend pas du schéma. Le plus important est de savoir ce que vont faire les joueurs sur le terrain".

La rivalité en jeu
"Nous n'allons pas changer ce que peuvent penser les gens de nous. La seule chose que je peux faire est de penser à faire un grand match, mais ne pas penser à ce que l'on dit sur moi. Contre le PSG, alors que je suis supporter de l'Olympique de Marseille, il se peut qu'il y ait une rivalité historique, mais je ne pense pas à cela. C'est un Real Madrid-PSG et nous savons que ce sera un match difficile face à un grand adversaire qui nous mettre en difficulté".

Un match spécial
"Je suis très content de pouvoir jouer ce type de matchs. À l'heure actuelle, il n'y a aucune pression en particulier. Nous avons préparé le match comme toujours. Bien entendu il y a de la pression, c'est une chose habituelle, mais je vais en profiter comme toujours".

CE SERA UN GRAND MATCH CONTRE UN ADVERSAIRE QUI VA NOUS METTRE EN DIFFICULTÉ, LA QUALIFICATION EST À 50 %.

"Je ne pense pas à mon futur, seulement au match de demain. C'est sur ça que je me concentre. Nous allons tenter de préparer un grand match et d'être très bon. Tous les entraînements et tous les matchs sont importants et mon futur n'importe pas".

La pression ressentie
"Je ne sais pas qui a le plus de pression. Nous n'avons pas de pression, nous sommes contents de jouer ce type de matchs. Nous voulons vivre ces matchs et les gens veulent voir un grand match de football. Ce n'est pas une finale pour moi, c'est un match de Ligue des Champions. Ce que nous devons faire, c'est bien jouer et, si nous le faisons, nous aurons des possibilités".

Le duel entre Cristiano et Neymar
"Nous parlons de deux grands joueurs, mais demain c'est un Real Madrid-PSG, pas un Neymar contre Cristiano. Cristiano a réalisé des choses extraordinaires et a gagné cinq Ballons d'Or. Je ne vais pas les comparer. Nous savons tous déjà ce que Neymar peut faire sur un terrain. Il a beaucoup de qualités et peut faire la différence. Nous ne voulons pas voir un duel entre deux mais entre le Real Madrid et le PSG".

Les remplacements de Bale
"Je dois faire des changements durant un match et je le fais très souvent avec les joueurs offensifs. Je l'ai fait avec Bale, Isco, Benzema... Il n'y a rien de plus que cela".

Guti l'entraîneur
"Oui, je le trouve en capacité de le faire. C'est ce qu'il fait, il se prépare pour entraîner un jour ou l'autre. Il l'a dit et je le trouve bien. Je ne vois pas ça d'un mauvais oeil, c'est un homme de la maison qui est resté ici toute sa vie. C'est un rêve et je crois qu'un jour ou l'autre, pourquoi pas".

Du marquage individuel?
"Je ne sais pas si je dois répondre. Je dois garder certaines choses pour moi. Nous verrons demain".