EmiratesAdidas
Real Madrid - Athletic

2-1 : Un but de Morata offre la victoire et la première place

Voir galerie

ARTICLE | 23/10/2016 | Alberto Navarro

Benzema a ouvert le score pour le Real Madrid, qui a battu l'Athletic.
  • La Liga
  • Journée 9
  • dim., 23 oct.
Santiago Bernabéu
2
1
Le Real Madrid a battu l'Athletic et est de nouveau leader en solitaire de la Liga. Très rapidement, les Madridistas, auteurs de trois victoires de rang, exercent un rythme soutenu pour ne pas laisser échapper l'opportunité de reprendre la tête du classement. Si bien qu'après sept minutes de jeu, ils ouvrent le score. Très intelligent, Isco profite d'une erreur de Saborit pour céder le cuir en retrait pour Benzema qui n'a plus qu'à pousser le cuir au fond des filets.

Avec l'avantage en poche, les Madridistas montent en régime et tentent de doubler la mise. À la 16', sur un centre de Marcelo, le coup de tête de Bale passe au-dessus des cages. Quelques instants plus tard, l'Athletic répond par un autre coup de tête, cette fois de Sabin Merino, qui passe également à côté du cadre. Mais cette occasion est prémonitoire, car dix minutes s'écoulent et l'équipe basque recolle au score. Eraso profite d'un cafouillage pour servir Sabin Merino qui, dans son face à face avec Keylor Navas, égalise.

LE REAL MADRID EST LA SEULE ÉQUIPE DE LIGA INVAINCUE EN MATCH OFFICIEL.

Tout est à refaire, alors la rencontre devient trépidante, le jeu passant d'un camp à l'autre. Avant la pause, le Real Madrid dispose de quelques cartouches pour reprendre les devants. Mais, que ce soit à la 41' sur une reprise croisée de Carvajal captée par Iraizoz, à la 43' sur une tentative non-cadrée de Cristiano Ronaldo suite à un centre en retrait de Bale, ou à la 45' sur un face à face remporté par le portier basque sur ce même Portugais, le score ne change pas.

Des occasions en pagaille
Le second acte s'entame sur le même rythme. De fait, dès le premier quart d'heure, les deux équipes disposent de grosses opportunités. La plus claire, celle de Williams, se conclut par une frappe trop enlevée sur son un contre un face à Keylor Navas (42'). Huit minutes plus tard, c'est au tour de Benzema : son coup de tête sur un centre de Isco est capté par Iraizoz. Une action qui symbolise également la main mise devenue totale du Real sur la rencontre.

Les occasions se succèdent pour les Madridistas, comme lorsque Bale, à la 65', centre pour Cristiano Ronaldo au point de penalty dont la tentative s'élève au-dessus de la barre. Cinq tours de cadran s'écoulent et Cristiano Ronaldo dispose d'une nouvelle opportunité. Sur une subtile talonnade de Benzema, il reprend en une touche mais ne trouve le cadre. La suivante est encore plus franche : Lucas Vazquez, remplaçant de Isco, centre pour Kovacic qui reprend de la tête. Malheureusement, la tentative du Croate ne fait que frôler la cage des visiteurs.

Morata décide de la rencontre
Les Madridistas font tout pour reprendre l'avantage. Sur une exceptionnelle passe entre les lignes de Kovacic, le contrôle de Lucas Vazquez profite à Morata qui trompe Iraizoz avant de voir sa tentative repoussée sur sa ligne par un défenseur basque. Trois minutes plus tard, le joueur formé au club ne rate pas le coche. Sur un centre de Bale, l'attaquant reprend en une touche puis exploite le ballon relâché par Iraizoz pour le pousser au fond des filets et offrir la victoire à son équipe le jour de son anniversaire. Jusqu'à la fin, le Real souffre, comme à la 85' quand Williams dispose d'une balle d'égalisation que Keylor Navas repousse. Mais le Real Madrid retrouve la première place de la Liga.

Rechercher