EmiratesAdidas
Villarreal - Real Madrid

1-0 : Le Real Madrid méritait mieux au Madrigal

Voir galerieVoir vidéo

ARTICLE | 13/12/2015 | Alberto Navarro

Les Blancs, qui ont joué une belle deuxième mi-temps et ont frappé plus de 20 fois, ont tout tenté face à Villarreal.
  • Liga BBVA
  • Journée 15
  • dim., 13 déc.
El Madrigal
1
0
Le Real Madrid méritait beaucoup mieux au Madrigal, mais le manque de réussite l'a privé de ramener quelque chose de son déplacement à Villarreal dans une rencontre où il a frappé plus de 20 fois. Le match s'entame sur un rythme élevé de la part des locaux. En moins de dix minutes, elle réussit à toucher le montant suite à une frappe de Dos Santos depuis l'entrée de la surface (4') puis à ouvrir le score des pieds de Soldado (9'). De suite, le match change du tout au tout et les visiteurs dominent jusqu'à la pause, même si le résultat ne change pas d'un iota.

Le Real Madrid rentre dans la seconde mi-temps avec de nouvelles intentions. En effectuant un pressing haut et en récupérant le ballon rapidement, les Blancs, très en jambe, disposent ainsi de trois occasions claires en à peine cinq minutes. Cristiano Ronaldo est l'homme de la première, mais sa tentative passe au-dessus du cadre (46'). Les deux suivantes sont, elles, oeuvres de la connexion Bale-Benzema. Les frappes du Français (48' et 49') passent malheureusement à quelques centimètres du cadre.

Manque de chance
La domination des visiteurs devient même exagérée. À la 56', une nouvelle opportunité est proche de leur offrir l'égalisation, mais Areola s'interpose dans son face à face avec Bale. Les Blancs sont à deux doigts du nul. Trois minutes plus tard, Cristiano Ronaldo prend la défense à revers mais trouve sur la route de sa frappe le poteau. Quelques instants plus tard, à la 68', un service de Bale trouve le Portugais qui rate encore le cadre pour quelques malheureux centimètres.

Les Blancs ne baissent pas les bras, même s'ils manquent clairement de réussite face aux cages. Bale centre de nouveau pour Benzema qui, de la tête, effleure le montant à la 73'. Benitez officie alors un double changement, Kovacic et Isco à la place de Modric et Casemiro. Encore plus de matière pour une équipe qui tente le tout pour le tout jusqu'au coup de sifflet final et qui méritait mieux.
Rechercher