EmiratesAdidas
Celta de Vigo - Real Madrid

1-3 : Le leader s'impose à Vigo

Voir galerieVoir vidéo

ARTICLE | 24/10/2015 | Alberto Navarro

Les buts de Cristiano Ronaldo, Danilo et Marcelo ont donné la victoire face au Celta et permettent au Real Madrid de rester invaincu.
  • Liga BBVA
  • Journée 9
  • sam., 24 oct.
Balaídos
1
3
Le Real Madrid a conclu sa semaine des plus compliquées par une bonne note au Balaidos, après avoir, malgré les nombreux absents dans le groupe de Benitez, écrasé Levante à domicile et fait un nul sur la pelouse parisienne du PSG. Lors de leurs deux derniers matchs, les places de leaders du groupe de Ligue des Champions et de Liga étaient en jeu. Les Blancs ont conservé ces deux premières places de manière brillante.

Dès le coup d'envoi, le Real Madrid se montre sérieux, compacte et concentré. Durant les dix premières minutes, les Blancs sont maîtres du ballon. Leurs attaques sont franches et leur récupération haute grâce à un pressing impressionnant. Le premier but en donne la preuve. Casemiro gratte le cuir au milieu et lance une action pleine de vitesse et de précision. Lucas Vazquez et Cristiano Ronaldo combinent avant que le Portugais trouve le chemin des filets.

Keylor Navas, encore
Le Celta, poussé par son public, passe à l'attaque à la recherche de l'égalisation. A la 18', il est tout proche d'y arriver. Orellana envoie une lourde frappe plein axe que Navas détourne grâce à une parade exceptionnelle. Cinq minutes plus tard, alors que les locaux semblent dominateurs, les visiteurs les surprennent. Sur une action d'école, Cristiano Ronaldo se défait de deux défenseurs et sert Jesé qui trouve un Danilo seul. La définition du latéral blanc, qui s'étrenne par la même comme buteur madridista, fait le reste.

DANILO A MARQUÉ SON PREMIER BUT AVEC LE REAL MADRID

Avant la pause, Keylor Navas étale par deux réflexes toute sa classe. A la 40', Nolito, sur le côté, se défait de deux adversaires et sert en retrait Aspas qui, depuis le point de penalty, trouve le portier madridista sur sa route. Trois minutes plus tard, le Costaricain s'interpose une nouvelle fois sur un coup-franc de Nolito repris de la tête par Pablo Hernandez.

Une énorme occasion
Dès la reprise, les Blancs sont proches d'inscrire le troisième but. A la 49', Cristiano Ronaldo dévie pour Lucas Vazquez qui prend de vitesse Cabral. Malheureusement, Sergio Alvarez s'impose devant la tentative de lob du joueur formé au club. Ce même Cabral est expulsé, pour un second carton jaune, à la 57' et délaisse ses coéquipiers en infériorité numérique. A partir de ce moment, la rencontre gagne en intensité. L'une des raisons qui pousse Benitez à faire rentrer Isco en lieu et place de Lucas Vazquez, déjà averti, à la 62'.

Sur la transversale
Le match, vibrant, voit les Madridistas s'approcher, avec toujours plus de danger, dans le camp adverse. Sept minutes après son entrée, Isco reçoit plein axe, dribble deux adversaires et envoie une belle frappe qui s'écrase sur la barre après avoir été détourné par Sergio. Le Celta réplique de suite : Nolito pense marquer, mais Marcelo repousse sur la ligne à la 72'.

Marcelo conclut le triomphe
Justement, Nolito réduit l'écart à la 85' d'une exceptionnelle frappe en pleine lucarne. Jusqu'à la fin, et une splendide exercice de solidité seulement trois jours après une autre rencontre compliquée à Paris, le Real Madrid contient les offensives adverses et aggrave même le score grâce à un beau but de Marcelo. Cheryshev lance, dans le temps additionnel, Marcelo qui feinte la passe, met au sol Sergio et marque dans le but vide. Les Blancs restent leaders et invaincus.

Rechercher