EmiratesAdidas
Atlético de Madrid - Real Madrid

2-0 : Un score à remonter au Bernabéu

Voir galerieVoir vidéo

ARTICLE | 07/01/2015 | Alberto Navarro

Les Merengues, qui ont dominé et auraient mérité de marquer face à l'Atlético, joueront leur place en quarts de la Coupe du Roi le jeudi 15 janvier.
  • Copa del Rey
  • 1/8 Finale (aller)
  • mer., 07 janv.
Vicente Calderón
2
0
Les deux derniers finalistes de la Ligue des Champions se retrouvaient pour la seconde saison consécutive en match éliminatoire de la Coupe du Roi. Et, avec un peu de malchance, le Real Madrid, poutant dominateur, a encaissé deux buts, sur les rares occasions de l'Atletico. Les deux sur coups de pied arrêtés. D'abord sur un penalty dû à un tirage de maillot, puis, suite à un corner.

Les Merengues, dominateurs, méritaient pourtant beaucoup mieux, notamment en première mi temps. Et ce, dès la première minute de ce match aller. Sur un corner, James trouve la tête de Ramos au point de pénalty, magistralement arrêtée par Oblack, le gardien colchoneros. Et douze minute plus tard, sur un coup-franc excentré, James trouve Bale, parfaitement placé pour catapulter le ballon au fond des filet. Las, le Gallois voit son but annulé pour une position de hors-jeu.

Une autre occasion
La rencontre s'est ensuite équilibrée, et il faudra attendre la 39e minute pour voir le Real de nouveau dangereux avec une belle frappe de Benzema, aux 20 mètres, plein axe, parfaitement repoussée par Oblak.
 

La seconde période commençait avec une nouvelle occasion dangereuse du Real dans le camp adverse.

A la 52', Marcelo lance parfaitement Bale, dans le dos de la défense d'une passe précise. La reprise du Gallois passe tout près des cages d'Oblak . Quelques minutes plus tard, tout se complique. Raúl García tombe, alors qu'il allait récupèrer une balle aérienne, et offre un penalty à l'Atletico, pour une faute de Sergio Ramos. Raúl García le transforme et permet d'abord aux voisins de mener 1-0.

Cinq minutes plus tard, pour changer la physionomie de la rencontre, Ancelotti fait rentrer Cristiano Ronaldo. Mais, au contraire, le Real Madrid va se compliquer la tâche à la 76'. Sur un corner de Gabi, Giménez décroise parfaitement sa tête pour loger la balle en lucarne opposée, et permettre à l'Atlético de marquer le but du breack. Les merengues vont se procurer de nombreuses occasions, en fin de match, sans réussir à marquer ce but si important pour le retour. Il faudra donc inverser la tendance au Bernabéu.

Rechercher