EmiratesAdidas
Real Madrid - Atlético de Madrid

La Décima s'est également gagnée au Bernabéu

Voir galerie

INFORMATION | 24/05/2014

Le but de Ramos a fait se lever les tribunes, qui ont profité de la fête dans une prolongation historique.
Ce qui se passerait à Lisbonne resterait à Madrid. Cela était clair. Et, finalement, ça a été au Bernabéu. La désirée Décima est arrivée dans l'antre madridista. Un but de la tête de Ramos dans le temps additionnel a emmené le match en prolongation et a maintenu en alerte les milliers de supporters. En seconde partie de la prolongation, avec les réalisations de Bale, Di Maria et Cristiano, le Bernabéu a vu son voeu exaucé et celui de milliers de Madridistas. "Oui, oui, oui, la Décima est désormais ici !"

Le Bernabéu, reconverti en une énorme plateforme multi-sport, avec 4 écrans géants, l'a vécu comme s'il était une extension du stade lisboète. Et après l'égalisation in extremis, les 80 000 supporters, avec la chaire de poule et totalement derrière leur équipe, ont transformé le stade blanc en une célébration qui a continué avec les trois buts de la prolongation.

"Si se puede"
Les nerfs étaient à vif sur tous les sièges des tribunes. Une partie de la finale de Ligue des Champions se jouait dans ce stade. Lorsque les deux onze sont sortis, une grande bronca et une énorme ovation pour l'équipe blanche, spécialement pour Cristiano Ronaldo, ont suivi. Les premières minutes du match ont été rythmées par les paroles de "Como no te voy a querer". Le Bernabéu n'est resté silencieux que quelques instants après le but de Godin à la 35ème. Durant la seconde mi-temps, le public a entamé un "Si se puede" qui était prémonitoire.

LE DEFENSEUR DE CAMAS EST DEVENU LE HEROS DES TRIBUNES APRES AVOIR MARQUE A LA 93EME ET MAINTENU EN VIE LE RÊVE DE LA COUPE D'EUROPE.

Le Bernabéu a vécu les dernières minutes au bord de la crise de nerf. Le temps additionnel de cinq minutes a redonné vie au match et aux supporters qui, debout sur leurs sièges, n'arrêtaient pas de soutenir. Le moment rêvé est arrivé lorsque Sergio Ramos a marqué de la tête à la 93ème. Des gens se sont embrassés sur leurs sièges, d'autres étaient debout et plus d'un remerciait celui de Camas d'avoir maintenu en vie le rêve de la Décima.

Bale, Marcelo et Cristiano ont réalisé le rêve du madridismo
La prolongation commençait, et personne ne pouvait rester calme. En seconde mi-temps, Bale rendait encore plus réel l'oeuvre madridista. Le but du Gallois a provoqué une jubilation énorme, qui s'est poursuivie avec les réalisations de Marcelo et de Cristiano. Avec toute cette tension libérée, les spectateurs ont pu assister à la remise de la Décima sur les écrans géants. Un final sous le rythme de l'hymne madridista : "Hala Madrid, hala Madrid, hala Madrid". Et l'hymne qui a tant de fois retenti dans ce stade et qui le fera encore : "We are the Champions".

Rechercher