EmiratesAdidas
Córdoba - Real Madrid Castilla

2-0 : Trop sévère pour la Castilla à Cordoba

ARTICLE | 25/05/2014 | Bárbara Jiménez

Les hommes de José Manuel Diaz ont eu de nombreuses occasions pour remonter dans la rencontre, mais le but leur a résisté.
  • Liga Adelante
  • Journée 40
  • dim., 25 mai
El Arcángel
2
0
La Castilla reçu un coup derrière la tête au stade El Arcangel de Cordoba qui complique son objectif maintien. Les Blancs n'ont pur remonter les deux buts encaissés en seconde mi-temps et ont mis fin à leur série de Sept matchs sans défaite à l'extérieur.

La filiale avec un iota plus d'intensité que son adversaire, conscient de ce qu'elle jouait. Lucas était le premier à mettre à l'épreuve les réflexes de Juan Carlos à la 4ème. Les Cordobais répondaient sans plus succès par Lopez Silva, Abel Gomez et Xisco. Ce dernier était à un rien d'ouvrir le score, mais sa tentative était déviée de peu.

La seconde mi-temps commençait avec une grosse occasion d'Aguza, à côté de peu. La Castilla était toujours en quête de ce but. Deux minutes plus tard, Pulido s'essayait de la tête depuis le milieu de la surface, mais ne trouvait pas le cadre. Après les actions madridistas, venait le but des locaux à la 52ème. Pinillos signait le 1-0 d'une frappe du gauche au ras du poteau. Les choses se compliquaient pour les visiteurs, qui avaient moins de 40 minutes pour renverser la situation.

LA CASTILLA A BESOIN DE GAGNER A SADABELL ET A MURCIE DANS SA COURS AU MAINTIEN.

Un coup-franc frappé par Lucas dans le centre de la surface était repris par Willian José à la 56ème. Cela aurait pu être l'égalisation mais une main providentielle de Juan Carlos l'en empêchait. Alors que la pression était forte, les Vert et Blanc s'en sortait finalement en corsant l'addition. Sur une contre-attaque, Pedro se retrouvait seul face à Pacheco, qu'il battait d'une frappe rasante, et signait le 2-0. Un coup dur pour les Madridistas, qui devaient tout tenter pour se maintenir en vie dans leur course pour le maintien.

Malchance devant le but
Dès lors, la Castilla prenait l'entier contrôle du match et Cordoba se limitait à verrouiller son camp. Les hommes de José Manuel Diaz ont bien tenté par tous les moyens de réduire l'écart, rien n'y a fait. Aguza, Lucas et Raul de Tomas auraient pu, mais leurs trois occasions n'étaient pas cadrées. Les opportunités se sont succédées, mais le but n'est jamais arrivé.

Rechercher