EmiratesAdidas
Girona - Castilla

1-1 : La Castilla voit le succès s'envoler à la 89ème minute

ARTICLE | 10/05/2014 | realmadrid.com

Quini avait donné les commandes à la filiale à la 47ème, qui n'a pu ramener une victoire décisive face à Gérone.
  • Liga Adelante
  • Journée 38
  • sam., 10 mai
Estadio Municipal de Montilivi
1
1
La Castilla était très proche de décrocher face à Gérone une victoire décisive pour le maintien mais un but des locaux à la 89ème minute leur a laissé l'eau à la bouche. La victoire était clé pour les deux équipes, qui se partageaient la domination du jeu en première mi-temps. Ortuño disposait de la première opportunité au quart d'heure de jeu mais Pacheco empêchait l'ouverture du score grâce à un arrêt des pieds.

A la 20ème, Aguza trouvait le cadre depuis l'intérieur de la surface mais sa frappe était captée par Becerra. Les locaux ne tardaient pas à répliquer. Ortuño, de nouveau, s'infiltrait dans la défense, mais Pacheco et Quini veillaient au grain. L'occasion la plus claire de la première partie était elle dans les pieds d'Aguza. A la 37ème, il faisait trembler les cages locales depuis une frappe en-dehors de la surface qui heurtait le poteau droit.

QUINI A INSCRIT DE BIEN BELLE FACTURE SON PREMIER BUT DE LA SAISON.

La Castilla revenait sur le pré avec plus d'intensité. Après deux minutes de jeu, Quini initiait une action sur le côté droit, dribblait ses adversaires et terminait par battre Becerra d'une frappe rasante vers le poteau gauche. C'était l'ouverture du score.

Blessure de Llorente
Gérone allait désormais de l'avant pour chercher l'égalisation. Les Catalans sautaient les lignes et mettaient de la pression sur une Castilla qui se défendait bien. A la 66ème minute, la filiale se retrouvait sans l'un de ses joueurs principaux, Llorente, qui devait quitter le terrain, commotionné, après avoir reçu un coup sur la tête. José Manuel Diaz se voyait alors obligé de restructurer sa défense, mettant Casado dans l'axe et faisant entrer Noblejas latéral gauche.

A la 81ème minute, Gérone disposait d'une occasion bien plus claire. Un coup-franc de Timor depuis l'extérieur de la surface obligeait Pacheco à détourner le ballon en corner. La Castilla voulait conserver le 0-1, consciente de l'importance d'un tel succès. Mais elle devait laisser filer les trois points à la 89ème minute, lorsque Ortuño rabattait de la tête un corner. William José était proche du 1-2 sur une superbe frappe que Becerra repoussait. C'était la dernière opportunité d'une rencontre dans laquelle la Castilla laissait passer deux points.

Rechercher