1. Close
    La LigaJournée 11
    Live the match inEstadio Santiago Bernabéu
    Real MadridReal Madrid
    vs
    LeganésLeganés
    Information sur le match
    La Liga, Journée 11
      Estadio Santiago Bernabéu
     10/30/2019
    21:15
    BILLETTERIE

    Partagerfacebooktwitter

  2. Close
    Liga EndesaJournée 6
    Live the match inWiZink Center
    Real MadridReal Madrid
    vs
    Baxi ManresaBaxi Manresa
    Information sur le match
    Liga Endesa, Journée 6
      WiZink Center
     10/27/2019
    12:30
    BILLETTERIE

    Partagerfacebooktwitter

EmiratesAdidas

Sélectionnez la plateforme désirée pour acheter vos entrées

Real Madrid - Osasuna

4-0: Festival de buts pour un Real Madrid qui reste dans la course au titre en Ligaa

Voir galerie

ARTICLE | 26/04/2014 | Alberto Navarro

Deux grandes réalisations de Cristiano Ronaldo et deux autres de la tête de Ramos et Carvajal ont scellé la victoire face à Osasuna à trois jours du retour des demi-finales de la Ligue des Champions contre le Bayern.
  • Liga BBVA
  • Journée 35
  • 26/04/2014
Santiago Bernabéu
4
0
Le Real Madrid a retrouvé la Liga 14 jours après l'avoir quitté et a su se maintenir dans la course au titre au coude à coude de l'Atlético et de Barcelone. Ils ont rapidement ouvert le score, seulement après six minutes de jeu. Le temps nécessaire pour Cristiano Ronaldo pour recevoir le ballon, lever la tête et surprendre Andrés Fernandez d'une frappe létale que le gardien adverse ne pouvait suivre que des yeux. Le Pichichi marquait pour son retour à la compétition et donnait les commandes à son équipe.

Le Real Madrid avait déjà fait le plus compliqué, mais cherchait encore à amplifier le score. Il était même proche de le faire à la demi-heure de jeu. Cristiano Ronaldo se chargeait de botter un coup-franc : le ballon ne passait qu'à quelques centimètres du poteau du gardien navarrais. Les Blancs créaient beaucoup de danger sur coup de pied arrêté. La connexion entre Cristiano Ronaldo et Ramos aurait même pu aggraver le score. Mais le capitaine madrilène du soir ne pouvait cadrer sa volée qui passait au-dessus de la barre à la 37ème.

CRISTIANO RONALDO VIENT DE TROUVER LORS DE SEPT MATCHS DE SUITE EN CHAMPIONNAT LE CHEMIN DES FILETS.

La domination locale était totale et deux minutes plus tard Andrés Fernandez sauvait les siens sur une double parade. Sur la première, il sortait une frappe de Marcelo depuis l'axe de la surface, puis se jetait sur un coup de tête de Morata depuis le point de penalty : une démonstration de réflexes. Les Blancs auraient pu rentrer aux vestiaires avec un avantage bien plus ample.

Cristiano Ronaldo a été décisif
Le début de la seconde mi-temps ne changeait pas beaucoup de celui de la première. Le protagoniste était toujours Cristiano Ronaldo. S'il avait ouvert le score à la 6ème, il avait cette fois besoin d'une minute de plus pour gonfler le score. Le Portugais contrôlait le cuir et cherchait un angle de frappe tout en rentrant dans l'axe : il lâchait un obus qui prenait le chemin de la lucarne du gardien adverse. Un nouveau superbe but du Lusitanien, qui en est à 30 en championnat et prend ses distances en tête du classement du Pichichi.

Deux défenseurs ont scellé la victoire
Le Real Madrid était une tornade et inscrivait le troisième à la 60ème. L'action était débutée par Ramos et était finalisée par ce même central blanc. Son insistance durant tout le match méritait le plus grand respect. Di Maria centrait et l'international espagnol s'élevait dans les airs pour reprendre de la tête. Son 36ème en Liga, ce qui fait de lui, avec Capdevilla, le défenseur en activité le plus prolifique du championnat.

Ancelotti décidait alors de donner du repos à Cristiano Ronaldo, Modric et Di Maria, qui sortaient du terrain sous une ovation du Bernabéu, en lieu et place de Casemiro, Xabi Alonso et Carvajal. Précisément, ce dernier clôturait le festival de buts. Isco centrait dans le dos de la défense et le joueur formé au club battait Andrés Fernandez à la 83ème de la tête. Le Real Madrid offrait une nouvelle avalanche de buts, sans en encaisser le moindre et pense désormais au retour des demi-finales de la Ligue des Champions face au Bayern Munich.

Rechercher