LazoGanadores de Champions LeagueOtro
Real Madrid - Valencia Basket

105-110: La fatigue a fait payer la facture face au Valence Basket

Galerie

ARTICLE | 27/04/2014

Les Blancs sont tombés au Palacio face au second au classement dans un match où ils ont payé leurs efforts en Euroleague.
  • Liga Endesa
  • Journée 29
  • dim., 27 avr.
Palacio de los Deportes
105
110
La série de cinq matchs face à l'Olympiakos a coûté cher. Les Blancs ont perdu pour la première fois de la saison à domicile. Valence a été capable de décrocher ce que personne n'avait fait en Liga, gagner contre le leader. Le Real a encaissé sa première défaite en Liga. Les hommes de Perasovic, conscients qu'ils affrontaient un Real amoindri, ont mis en place un match rapide et physique. Les Blancs, qui étaient derrière tout le match, ont fait un dernier quart temps spectaculaire, dans lequel ils ont marqué 39 points, mais qui n'a pas été suffisant.

Valence sortait sur le parquet le couteau entre les dents et sonnait le Real, pour lui rappeler qu'il n'avait pas la première place assurée. Ainsi, il faisait courir les hommes de Laso, et prenait les devants dès la première minute. Les hommes de Perasovic, très bien rentrés dans la rencontre, répondaient au premier panier de Rudy, un trois-point, par un 0-8. Malgré un avantage de +9 (5-14), l'énorme réussite derrière la ligne à 6,75m durant le premier acte permettait au Real Madrid de rester au contact. Avec la paire des Baléares Llull/Rudy dans un bon moment face au cercle, les Blancs arrivaient même à la fin du premier quart aux commandes (27-26).

Un mal périodique
La réussite du premier quart se défaisait à un point où le Real ratait même une dizaine de tirs primés consécutifs. Les défenses mises en place par Perasovic créaient des problèmes aux hommes de Laso, qui dans ce quart ne trouvaient pas le chemin du panier. Malgré des bons débuts des pivots Reyes/Slaughter, la fatigue faisait des dégâts aux Madridistas qui voyaient les Valenciens prendre le large. Un 3-18 leur donnait même le plus gros avantage, un +12 avec lequel ils s'en allaient à la pause. Van Rosson, Doellman et Lucic faisaient énormément de mal aux Blancs qui n'avaient inscrit que 15 points dans ce quart. Les Blancs devaient ainsi remonter un 42-54.

LES DEUX EQUIPES ONT EU UN SPECTACULAIRE POURCENTAGE AUX LANCERS FRANCS. LE REAL MADRID, 25 SUR 28, VALENCE, 29 SUR 32.

Comme toujours, le passage par les vestiaires permettait d'analyser la zone planifiée par Perasovic et tenter d'ordonner les choses. Un 7-0 emmené par Llull donnait de l'espoir. En vain, car Valence ne faiblissait pas au tir et pouvait imaginer être les premiers à faire tomber le leader dans son antre. A 4 minutes de la fin de ce troisième quart, l'escouade valenciane était 17 points devant (56-73) et continuait sans le moindre relâchement. Les tentatives de Rudy, qui avait des problèmes de fautes personnelles, ou du Chacho n'étaient pas suffisantes pour freiner la réussite de Valence qui dépassait même les 25 points d'avance dans ce quart.

39 points insuffisants
Le dernier quart était celui des émotions fortes. Les Blancs tentaient de remonter l'impossible. Les hommes de Laso, soutenus par leur public, réduisaient l'écart : de 23 en faveur de Valence, elle ne passait qu'à 7 (96-103) à moins de deux minutes de la fin. Les Llull, Reyes et Chacho rendaient même cet exploit envisageable. Totalement dans leur match, les Blancs inscrivaient 39 points dans cette période, chose insuffisante. A noter tout de même, la grande réaction des actuels champions de Liga.

REAL MADRID 105 (27+15+24+39): Llull (23), Rudy (18), Darden (14), Mirotic (10) et Borousis (-) –cinq initial-; Rodríguez (16), Carroll (3), Reyes (13), Slaughter (4), Mejri (4), Díez (-).

VALENCE BASKET 110 (26+28+32+24): Van Rossom (11), Ribas (4), Sato (17), Doellman (15), Dubljevic (11) – cinq initial-; Martínez (7), Lucic (15), Lafayette (11), Lavrinovic (15) et Aguilar (4).

Rechercher