EmiratesAdidas
Bayern de Múnich - Real Madrid

0-4: En route vers la Decima à Lisbonne!

Voir galerieVoir vidéo

ARTICLE | 29/04/2014 | Alberto Navarro (Múnich)

Les doublés de Sergio Ramos et Cristiano Ronaldo ont signé le festival de buts face au Bayern dans un match mémorable et ont scellé la qualification en finale.
  • Champions League
  • 1/2 Finale (Retour)
  • mar., 29 avr.
Allianz Arena
0
4
Cet effectif méritait de jouer une finale de Ligue des Champions. Et il l'a décroché, de façon splendide : en éliminant et en écrasant l'actuel champion de la compétition dans son stade. Après avoir disputé quatre demi-finales consécutives, il termine avec la possibilité de remporter le 24 mai prochain lors de la finale à Lisbonne la Decima.

L'histoire du dernier match avait été récompensé avec une ouverture du score après 20 minutes. Celui-ci avait commencé par les mots d'Ancelotti en salle de presse : "Notre objectif est de marquer". Des paroles aux actes. Cette fois, il n'a fallu que 16 minutes pour ouvrir le score. Modric tirait le corner et Ramos s'élevait plus haut que tout le monde pour battre Neuer. Le Bayern devait alors en marquer trois, mais sur un nouveau coup de pied arrêté, les Blancs trouvaient le même résultat. Di Maria se chargeait du coup-franc, Pepe le déviait puis Ramos, au second poteau, signait un doublé.

LE REAL MADRID A SIGNE UN SECOND FESTIVAL EN DEUX MATCHS, A NOYE LE BAYERN ET ETOUFFAIT L'ALLIANZ ARENA

Les Blancs auraient pu inscrire le troisième sur une contre-attaque : Cristiano Ronaldo, à la 27ème, était finalement arrêté par un Neuer bien en place. Six minutes plus tard, le Portugais ne pardonnait pas. Sur une interception de Carvajal, Benzema trouvait Bale qui ouvrait pour Ronaldo. Avec cette réalisation, il devient le seul joueur à atteindre les 15 buts dans une édition de la Coupe d'Europe.

Les Blancs terminaient ainsi une brillante première période qui était seulement gâchée par l'injuste carton jaune que recevait Carlo Ancelotti à la 38ème, et qui l'empêchera de jouer la finale. Un drame.

Exercice de solidité et de maturité
La seconde mi-temps n'était qu'un exercice de solidité, ce qu'avaient déjà montré les Blancs durant toute cette double confrontation où ils n'avaient encaissé aucun but. Des incroyables Pepe et Ramos, qui a reçu une ovation des supporters madridistas qui s'étaient déplacés à Munich lors de son remplacement par Varane à la 75ème, un exceptionnel Casillas et un spectaculaire travail de toute l'équipe rendaient le rêve possible.

Le fait que les Blancs aient été la seconde équipe, alors que le Bayern avait déjà gagné la Bundesliga, à terminer la rencontre sans encaisser le moindre but de l'Allianz Arena rajoute encore plus de valeur à ce succès. Et encore, il restait du temps pour un dernier but. Cristiano Ronaldo s'en chargeait sur coup-franc à la 89ème. Intelligent, l'attaquant s'apercevait que le mur allait sauter et concluait le festival de but en battant Neuer d'une frappe à terre.

Le Real Madrid terminait cette double confrontation par un large succès global 5-0 et devenait le premier finaliste de la Coupe d'Europe. Son adversaire sera le vainqueur du match de ce mercredi entre l'Atlético et Chelsea. En route vers la Decima à Lisbonne !

Voir l'actualité desReal Madrid - Bayern München
Real Madrid Sevilla FC
Rechercher