EmiratesAdidas
Xabi Alonso

Xabi Alonso: “Pour l'histoire et la tradition, le Clasico est un match très intense"

INFORMATION | 21/03/2014

"Bien jouer, que le public profite et fêter la victoire serait la meilleure nouvelle possible après le match", a dit le milieu de terrain dans une interview sur le site internet de bwin.
Real Madrid et Barcelone se mesurent dans le match vedette de cette 29e journée de Liga, l'un des plus attendus chaque année, pour le second Clasico de la saison. Xabi Alonso a été clair à reconnaître que l'information qu'il aimerait lire suite à cette rencontre importante : "Evidemment, une victoire pour nous serait la meilleure nouvelle possible. Bien jouer, profiter, que le public passe un bon moment et fête la victoire de l'équipe serait la meilleure nouvelle".

"Je crois que pour l'histoire et la tradition, ces matchs sont très intenses parce que normalement, les deux, nous nous disputons les titres. Et l'importance qu'ils ont suppose qu'ils se jouent avec une compétitivité maximale, une tension maximale. Ensuite, ils sont des matchs très intenses dans les tribunes également. Quand nous jouons au Camp Nou ou quand ils viennent au Santiago Bernabéu, surtout notre public est bien au-dessus du match et nous aimons cela".

Les grandes qualités du Real Madrid
"Surtout, nous sommes une équipe offensive. Avec les joueurs offensifs que nous avons, nous avons beaucoup de facilité à créer des occasions et marquer des buts. Puis, si nous combinons cela avec un bon équilibre, une bonne défense solide, avec de grands gardiens, alors nous essayons de faire de l'équipe la meilleure possible".

Barcelone a des joueurs qui jouent ensemble depuis longtemps et se connaissent tres bien.

 "Il n'y a pas de secret. Benzema, Bale et Ronaldo sont de bons joueurs, ils s'entendent très bien et son déséquilibrants. Ils font beaucoup de buts, provoquent de nombreuses passes décisives et, pour nous, ceux qui sommes derrière eux, c'est plus facile avec ce type de footballeurs".

L'adversaire le plus compliqué qu'il est affronté
"Je me rappelle quand je suis arrivé en Premier League, il y avait un joueur de Middlesbrough, Boateng, qui était très intense, très agressif. C'était l'un de mes premiers matchs en Premier. C'était un joueur hollandais. J'ai été choqué".

"Beaucoup de gens m'ont marqué dans ma carrière. Avec le temps qui passe, les entraîneurs te marquent beaucoup, les coéquipiers également... Je ne pourrais pas garder un seul coéquipier ou entraîneur, car j'en ai eu beaucoup".

Ses routines lors des matchs
"Rien de spécial. J'essaye toujours de faire la même chose. Bon, je n'essaye pas. Je fais fait toujours la même chose car c'est la meilleure manière de préparer les matchs et, ensuite, tu affrontes le match en voyant ce qui peut se passer. Je pense un peu aux choses qui peuvent se succéder au contraire et des choses normales".

Rechercher