EmiratesAdidas
Real Madrid - Partizán

Le Real s'en va chercher sa qualification en playoff lors d'un déplacement inédit au Bayern

INFORMATION | 13/03/2014 | C. Trujillo

Au Audi Dome, les deux meilleures rebondeurs du Top 16 s'affronteront, un secteur clé pour décrocher la victoire (20h45, C+ Deporte).
Nouveau déplacement, le troisième en moins d'une semaine, et une nouvelle quête vers le succès. Le Real Madrid est à Munich, où il affrontera le Bayern au Audi Dome, un parquet où il n'a jamais joué. Les tribunes seront pleines et le public, comme l'équipe, tentera d'éviter une victoire madrilène. Si les hommes de Laso obtiennent la victoire, ils auront décrocher leur billet pour les quarts de finale de l'Eurolague.

Leaders du groupe F, les Blancs arrivent avec 8 victoires et chercheront une neuvième qui leur en donnerait cinq sur le cinquième, à quatre journées de la fin du Top 16, ce qui mathématiquement leur assurerait une place parmi les huit meilleures équipes d'Europe. Pour cela, ils devront battre l'équipe allemande, chose que Pablo Laso sait compliqué, malgré que lors du première phase du Top 16, ils ont eu le meilleur résultat de toute la saison en Euroleague : 111-87.

Il ne faut pas oublier que l'équipe merengue est la plus prolifique de ce Top 16, où elle pointe à une moyenne de 86,2 points par match, alors que son rival n'en marque qu'un peu plus de 71, à la 12e place. Plus précisément, dans cette 13e journée, la troisième du Top 16 disputé au Palacio de los Deportes, les Blancs ont pratiqué 20 minutes magiques durant lesquelles ils ont été capable d'inscrire 72 points.

Pesic: Certains joueurs du real ont la qualite pour mener des equips NBA. Pour gagner, nous devons avoir une defense agressive et une attaque excellente.

Malgré les fortaits - Carroll et Draper sont toujours indisponibles -, les ressources offensives de l'escouade madrilène sont innombrables. Les deux Sergio seront chargés de freiner celui qui mène l'équipe allemande et son meilleur marqueur, Delaney, qui inscrit 13,33 points par match dans cette phase. Il ne faut pour autant pas oublier que le Chacho en est à 15,11, et Llull à 13,22, pendant que Rudy Fernandez affiche lui une moyenne de 12,22 : un trio dévastateur sur le parquet.

Les clés, la défense et le rebond
Comme l'a averti l'un des hommes intimidants de l'équipe merengue, Ioannis Bourousis, il faudra être vigilent sur l'un des aspects les plus dangereux des Allemands, sa capacité à prendre des rebonds qui leur permettent de disposer de seconde chance. Ainsi, sur le parquet du Audi Dome, les deux équipes comptant le plus de rebonds par match dans ce Top 16 seront opposées : 38,7 pour le Bayern, 35,8 pour le Real.

Dans ce domaine, la compétence de Bryant (6,78 par match) et Thompson (4,78) fera face à celle des grands du Real, comme Bourousis (5,89). Et, forcément, celle de ceux qui luttent constamment, comme Felipe Reyes ou Marcus Slaughter. Dans n'importe quel cas, comme l'a reconnu l'un des stars du Bayern, Deon Thompson : "Nous devrons trouver notre meilleur jeu si nous voulons rivaliser. La défense sera clé".

Convocation :
Meneurs: Llull, S. Rodríguez et A. Martín.
Ailiers: Rudy, Darden, Díez et Barreiro.
Ailiers-forts: Reyes, Mirotic et Slaughter.
Pivots: Bourousis et Mejri.

5

Ailier

30

Pívot

9

Ailier fort

Rechercher