EmiratesAdidas
Real Madrid - Galatasaray

Le Real Madrid cherche la place de co-leader face au Maccabi

INFORMATION | 30/01/2014

Les Merengues reçoivent l’équipe israélienne invaincue dans le Top 16 dans un Palacio de los Deportes qui tentera une nouvelle fois d’être décisif pour retrouver le chemin de la victoire en Euroleague (demain, 20h45, Canal+ Deportes).
Le ‘Game of the Week’ de la cinquième journée du Top 16 d’Euroleague opposera deux des plus grandes équipes de l’histoire du basket européen. Un ‘Clasico’ que le Real Madrid attend avec l’intention d’obtenir sa quatrième victoire dans cette phase, qui lui permettrait de revenir en tête du classement au côté de son adversaire, un Maccabi qui a gagné tous ses matchs et qui n’a perdu qu’une fois loin de ses bases dans cette compétition. Le soutien de l’imprenable Palacio de los Deportes sera fondamental pour un Real Madrid qui comptera sur son équipe au complet pour afficher sa condition de meilleure équipe de l’Euroleague.

L’équipe merengue a l’opportunité de récupérer, une semaine après sa défaite à Moscou, la tête du groupe F au côté de l’équipe israélienne. Troisième du groupe à égalité avec le CSKA et à seulement une victoire du leader, le Real Madrid ne peut pas se permettre une défaite à domicile, où il a gagné ses sept matchs avec un écart moyen de 25 points. Face à lui, le Maccabi enchaine huit victoires de suite et n’a perdu que deux matchs cette saison, les deux face au Laboral Kutxa en phase de groupes.

Le Real Madrid marque en moyenne neuf points de plus que le Maccabi et est l’équipe la mieux évaluée de l’Euroleague.

Les visiteurs, dirigés par David Blatt, débarquent au Palacio avec l’envie de revanche après y avoir perdus les deux premiers matchs de playoff de la saison passée (75-63 et 79-53) et avoir été éliminés du Final Four dans son antre lors d’une exposition de la supériorité madrilène. De plus, avec Laso sur le banc, le Real Madrid a gagné ses trois matchs face aux Israéliens au Palacio. Pour cette occasion, les Madrilène se mesurent à un effectif plus complet, même si le forfait du pivot titulaire Shawn James à cause d’une entorse à la cheville réduira leur potentiel.

Egalité au périmètre, supériorité merengue dans la peinture
Sans James à l’intérieur, le Maccabi perd un certain équilibre dans son jeu extérieur. La présence de Schortsanitis, auquel il faudra intervenir avec des aides, et l’athlétique Tyus seront sa base pour faire face à la meilleure rotation du Real avec Mirotic, Bourousis, Reyes, Slaughter et Mejri. Dans le jeu intérieur, le Real Madrid est une équipe plus complète, le périmètre est l’endroit où il a son plus gros poids offensif. La défense madrilène, l’une des meilleures de la compétition (69,4 points encaissés par match), sera mis à l’épreuve face à un adversaire qui mise également sur l’attaque avec des joueurs très physiques et de qualité comme ses cinq Américains à l’extérieur : Hickman ’11,4 points), Smith (11,2), Rice, Ingles et David Blu.

Cependant, ce potentiel peut être freiné par l’inspiration des joueur extérieurs merengues, emmenés par Sergio Rodriguez (14,1 points), Rudy (12,4) te Llull (10,1), capables de tuer un match en quelques minutes. L’entraîneur du Real Madrid, Pablo Laso, a parlé en conférence de presse sur l’importance de la victoire face à un Maccabi à son meilleur niveau : « C’est une équipe qu’il faut bloquer et défendre sur chaque action. Ils se sentent bien avec un basket d’attaque et nous devons rompre cette dynamique à partir de la défense ».

Felipe Reyes demande le soutien du public
Pour sa part, le capitaine croit au facteur de jouer à la maison pour obtenir la quatrième victoire dans ce Top 16 : « Ils sont très physique et ce sera difficile de les battre, même si à domicile et avec le soutien de notre public nous espérons décrocher une victoire qui sera très importante ».

9

Ailier fort

13

Meneur

Rechercher