LazoGanadores de Champions LeagueOtro
Real Madrid - Zalgiris

Le Real Madrid cherche à Istambul une victoire qui lui ouvrirait presque la porte des playoffs

INFORMATION | 07/03/2014 | Edu Bueno

Les hommes de Laso rencontrent une équipe de Galatasaray qui vise la dernière place qualificative pour la phase éliminatoire.
La formation madrilène débute au Abdi Ipekci d'Istambul un mois de mars crucial pour ses intérêts en Euroligue. Le leader du groupe F jouera ses deux prochains matchs loin de ses terres avec pour objectif de valider sa qualification pour les playoffs. Le premier des deux (neuvième journée du Top 16) l'opposera au champion turque que le Real avait déjà battu au premier tour. Galatasaray, pour l'instant cinquième, est en ballotage avec le Bayern et le Lokomotiv Kuban pour la quatrième place finale.

Une victoire en Turquie, un pays qui traditionnellement lui réussit bien (10 victoires en 13 matchs), permettrait au Real Madrid d'aborder en position de force la journée suivante en Allemagne et d'y aller chercher sa qualification pour les quarts de finale avec le sentiment du devoir accompli avant d'aborder la dernière ligne droite.

Une enceinte turque pas imprenable
Les Stambouliotes, avec trois victoires pour cinq défaites, restent sur un bilan négatif lors de cette phase. Pis, il n'ont remporté qu'un seul de leurs quatre matchs à domicile (contre Zalgiris). Les Madrilènes ne doivent pas commettre de faux pas pour garder la première place. Les principaux rivaux du Real, le CSKA Moscou et le Maccabi, n'en ont eux pas commis lors de leur respectif déplacement au Abdi Ipekci. Pour leur part, les Ottomans ne veulent surtout pas être décrochés du Bayern qui, avec quatre succès, tient la dernière place qualificative pour les playoffs.

Le déplacement ne sera pas de tout repos pour des Merengue pour l'instant intraitables. En plus de l'évidente qualitié de leurs joueurs qui l'année dernière ont permis au club de renouer avec le succès en championnat 23 ans après son dernier titre, les Turques ne viseront que la victoire et pourront compter sur le soutien d'un public toujours aussi bouillant.

LE REAL MADRID EST LA MEILLEURE EQUIPE DEFENSIVE DE LA COMPETITION AVEC UNE MOYENNE DE 69.1 POINTS ENCAISSES PAR MATCH.

Le Real Madrid devra faire appel à sa cohésion d'équipe, comme ça a été le cas au match aller (victoire 89-84) au cours duquel six de ses joueurs ont dépassé les dix points. Les Madrilènes devront aussi miser sur la forme sensationnelle de sa paire de meneurs Llull-Sergio Rodriguez. Le "Chacho" est le joueur le mieux noté du Top 16 avec 20,25 points de moyenne par match. Le duel avec Arroyo, son poursuivant direct à son poste (17,38 points) sera un des grands attraits de la rencontre.

Galatasaray, l'équilibre intérieur-extérieur.
Les hommes de Laso arrivent avec la meilleure attaque (87,8 points) et la meilleure défense de la compéition (69). Des statistiques qu'il faudra faire valoir face à un rival qui encaisse en moyenne 79 points par match. Galatasaray pourra cette fois s'appuyer sur Mensah-Bonsu et Aldemir, absents à l'aller, pour compléter un jeu intérieur très puissant avec Erceg et Macvan. Arroyo, Arslan, Akyol et les américains Domercant et Hairston assureront un périmètre de garanties avec un bon shoot extérieur.

En conférence de presse, Laso espère un succès qui "permettrait une qualification quasi définitive". Pour sa part, Darden est conscient de la difficulté du match qui l'attend : "les matchs à l'extérieur en Euroligue sont toujours extrêmement compliqués".

FEUILLE DE MATCH
Meneurs: Llull, Sergio Rodríguez y Martín.
Ailiers: Rudy Fernández, Darden, Díez y Barreiro.
Ailiers forts: Mirotic, Reyes y Slaughter.
Pivots: Bourousis y Mejri.

50

Pívot

9

Ailier fort

Rechercher