1. Tribunes du nouveau Chamartin en travaux
  2. Nouveau Chamartín
  3. Transition du vieux au nouveau Chamartin

La Guerre civile, qui a éclaté le 18 juillet 1936, a laissé le Vieux Chamartín dans un état déplorable. La reconstruction du stade a nécessité un investissement colossal. En octobre 1939, le stade a rouvert à l'occasion du premier derby de l'après-guerre au cours duquel le Real est venu à bout de l'Atlético de Madrid 2-1. L'affluence n'a toutefois pas été touchée par le conflit espagnol, et le stade n'a cessé d'afficher complet. Après différents agrandissements, le stade pouvait accueillir jusqu'à 25 000 personnes, ce qui ne pouvait pas encore répondre à la forte demande des supporters.
 
Ce n'est qu'en 1943, année durant laquelle Santiago Bernabéu a accédé à la présidence qu'il a réalisé son rêve : construire un nouveau stade. Il a ainsi entrepris un projet pharaonique, prévoyant la construction d'un stade d'une capacité d’accueil de 100 000 personnes. Une enceinte impressionnante où allaient s’écrire les plus belles années de l'histoire du Real. Le Nouveau Chamartín est dès lors devenu le plus grand stade d'Europe et l'un des plus modernes du monde. Lors de son inauguration, en décembre 1947, le club a affronté le champion du Portugal, Os belenenses, au cours d'un match qui s’est soldé par une victoire des blancs (3-1). Barigina a été l'auteur du premier but.

Buscar