1. Close
    Live the match in Santiago Bernabéu
    Real MadridReal Madrid
    vs
    GranadaGranada
    Information sur le match
    La Liga, Journée 17
    Santiago Bernabéu
    2017/01/07
    13:00

    Partager

    Next

    La Liga13:00Real MadridvsGranada

    Antérieur
  2. Close
    Live the match in Barclaycard Center
    Real MadridReal Madrid
    vs
    Rio Natura Monbus ObradoiroRio Natura Monbus Obradoiro
    • ENTRÉES depuis 15€
    • Entradas Vip  depuis 100€
    BILLETTERIE
    Information sur le match
    Liga Endesa, Journée 13
    Barclaycard Center
    18-12-2016
    12:30

    Partager

    Next

    Liga Endesa12:30Real MadridvsRio Natura Monbus Obradoiro

    Antérieur

Sélectionnez la plateforme désirée pour acheter vos entrées

1981-1990

Une brillante génération de joueurs formés au club a illuminé les années 80. ‘La Quinta del Buitre’, emmenée par Emilio Butragueño, a transformé le Real Madrid en l’une des meilleures équipes de l’histoire. Les buts d’Hugo Sanchez ont également joué un rôle important dans cette décennie pleine de succès. Les Merengues ont conquis les deux premières Coupes de l’UEFA et ont breveté les historiques remontés européennes et les nuits magiques du Bernabéu.

Vous pouvez voir le détail de chaque saison de cette décennie dans notre Timeline sur Facebook

En 1983, la Castille était proclamée championne de Seconde Division sous les ordres d’Amancio et avec les magnifiques prestations de cinq footballeurs : Pardeza, Sanchis, Michel, Martin Vazquez et Butragueño. Ces perles du centre de formation étaient une découverte et Di Stefano n’a pas douté à les faire progressivement intégrer l’équipe première. L’éclosion de ce groupe est arrivée à partir de 1985, avec la conquête de cinq Ligas consécutives et des records importants, comme celui de meilleur attaque de la compétition avec 107 buts.
 
L’attaquant mexicain Hugo Sanchez a beaucoup eu à voir avec ces dits succès. Avec les vétérans Juanito, Valdano et Santillana, il s’est parfaitement intégré à la ‘Quinta’. En sept saisons madrilènes, il a inscrit 251 buts, et a été quatre fois Pichichi. Dans les yeux des tous les supporters madrilènes restent ces fameuses célébrations en faisant la roue.
 
Dans cette décennie, le Real Madrid a également obtenu son premier titre de la Coupe UEFA. C’était lors de la saison 1984-85. Il a battu en finale sur deux matchs le Videoton. Une équipe jusque là inconnue qui avait éliminé le PSG, le Partizan de Belgrade et Manchester United. Lors de la saison suivant, les Merengues ont conservé leur titre grâce à une remonté impensable. Après avoir perdus 5-1 sur la pelouse du Borussia Mönchengladbach, ils ont réussi un match retour épique et, grâce à deux buts de Valdano et deux autres de Santillana, ont obtenu le titre (4-0).

1981 - 1990
  1. Cinq Ligas consécutives

    Agustin, en présence de Ramon Mendoza, lève un nouveau trophée de champion.

  2. Paco Buyo, un mythe des gardiens merengues

    Le portier galicien a été clé dans les succès du Real Madrid dans les décennies 80 et 90.

  3. Leaders du début à la fin

    L’équipe de Leo Beenhakker a été leader durant toute la Liga et a été sacrée championne à quatre journées du terme.

  4. Un derby très polémique

    Le Real Madrid-Atlético de la saison 1988-89 s’est terminé par un succès des Merengues.

Une Liga historique

La Liga de la saison 1986-87 a été la plus longue de l’histoire. Le système traditionnel de match aller-retour avait été réformé et des play-offs faisaient leur apparition. La créativité de Butragueño, une défense sobre, la garanti de Buyo dans les cages et les buts d’Hugo Sanchez ont donné le titre au Real Madrid à une journée de la fin. L’attaquant mexicain a été élu par les joueurs de Première Division meilleur footballeur de la saison. De plus, il s’est érigé, pour la troisième année consécutive, meilleur buteur du championnat avec 34 buts.

Une Liga historique

Victoire dans ‘le match du silence’

Le tirage au sort du premier tour de la Coupe d’Europe de la saison 1987-88 promettait un duel entre le Real et un Naples emmené par Maradona. Les Merengues étaient obligés de jouer le premier match à domicile et à huis-clos. Un motif qui avait obligé Beenhakker à préparer ce match dans les mêmes conditions. Le Real Madrid s’est mesuré à deux reprises au Santiago Bernabéu face à une Castilla qui portait les maillots de l’équipe italienne. Ces enseignements ont donné leurs fruits et les Madrilènes ont battu Naples dans ‘le match du silence’ (2-0). Face à l’absence de public, le club avait placé des drapeaux et des pancartes pour colorer le stade et les membres de l’équipe directive avaient abandonné la loge pour animer le stade depuis la touche.

Meilleure équipe européenne de la décennie

Malgré n’avoir conquis aucune Coupe d’Europe dans les années 80, les Merengues continuaient à faire parler d’eux sur le Vieux Continent et le magazine France Football nommait le Real Madrid meilleure équipe européenne de la décennie. Et Alfredo Di Stefano a reçu le Super Ballon d’Or comme meilleur joueur des trente dernières années.

PALMARÈS
Coupes UEFA - 2

Coupes UEFA

2
Ligas - 5

Ligas

5
Copas del Rey - 2

Copas del Rey

2
Coupe de la Liga - 1

Coupe de la Liga

1
Supercopas de España - 3

Supercopas de España

3
Supercoupes d’Espagne - 3

Supercoupes d’Espagne

3
Buscar