1. Close
    Live the match in Santiago Bernabéu
    Real MadridReal Madrid
    vs
    Borussia DortmundBorussia Dortmund
    • ENTRÉES depuis 50€
    • Entradas Vip  depuis 325€
    BILLETTERIE
    Information sur le match
    Champions League, Journée 6 (Phase de groupes)
    Santiago Bernabéu
    07-12-2016
    20:45

    Partager

    Next

    Champions League20:45Real MadridvsBorussia Dortmund

    Antérieur
  2. Close
    Live the match in Santiago Bernabéu
    Real MadridReal Madrid
    vs
    DeportivoDeportivo
    • ENTRÉES depuis 40€
    • Entradas Vip  depuis 250€
    BILLETTERIE
    Information sur le match
    La Liga, Journée 15
    Santiago Bernabéu
    10-12-2016
    20:45

    Partager

    Next

    La Liga20:45Real MadridvsDeportivo

    Antérieur

Sélectionnez la plateforme désirée pour acheter vos entrées

  1. Saporta a été le grand artisan de la section
  2. Ferrandiz, l’entraîneur clairvoyant
  3. Freddy Borras reçoit la Coupe de 1954

1951-1960

Le Real Madrid de basket a reçu une récompense en 1952 avec l’entrée au club de Raimundo Saporta. Le directeur était un visionnaire qui a doté la section de ressources et de sa propre identité. Entre ses nombreux mérites, il a confié l’équipe à Pedro Ferrandiz, un autre des génies du basket national. Ensemble, ils ont construit un Madrid qui allait triompher en Espagne et en Europe.

En 1952, pour les Noces d’Or du club, Santiago Bernabéu voulait organiser un grand tournoi de basket. Jesus Querejeta, l’alors président de la Fédération, lui recommandait de parler avec l’un de ses jeunes collaborateurs, Raimundo Saporta. L’organisation qu’il a mis en place fut un tel succès que le dirigent merengue n’a pas douté à le ramener pour le Real Madrid.

Saporta a été un homme clef dans tous les secteurs du club, mais avait une affection toute particulière pour le basket. Il a impulsé la création de la Ligue Nationale (1957) et de la Coupe d’Europe (1958), compétitions dans lesquelles allait triompher son équipe. Sa philosophie, toujours ramener les meilleurs. Son rêve, que la section égale les succès de l’équipe de football.

A cette étape, une autre personne cruciale de l’histoire de la section est entrée au Real Madrid, Pedro Ferrandiz. Après avoir entraîné au centre de formation merengue, le natif d’Alicante a pris en charge l’équipe première lors de la saison 1958-59. Intelligent et malin, il a rendu les grands rêves de Saporta pour la section réalité. Il a remporté quatre Coupes d’Europe, douze Ligas et onze Coupes d’Espagne en treize saisons sur le banc madrilène.

1951 - 1960
  1. La première grande décennie

    Avec l’arrivée de Raimundo Saporta, le Real Madrid grandira durant la décennie des années 50 jusqu’à devenir la meilleure équipe d’Espagne.

  2. Pluie de titres

    Au milieu des années 50, les titres commencèrent à se succéder. Sur cette image, Joaquin Hernandez reçoit la Coupe du Generalisimo de 1956.

  3. La première Liga

    Le Real Madrid s’est adjugé la première Liga Nationale, créée lors de la saison 1956-57 sur une proposition de Saporta.

  4. Baez, le pivot qui fait la différence

    Arrivé de Porto Rico en 1957, Johnny Baez s’est imposé grâce à ses qualités physiques et techniques. En trois saisons au Real, il a gagné deux Ligas et une Coupe.

La chaudière du Fiesta Alegre

En 1952, le Real Madrid bougeait au Fronton Fiesta Alegre, également nommé Jai Alai. Il a été sa maison durant près de quinze ans. Là-bas ont été remportés les premières Coupes d’Europe. Le bâtiment était petit, avec une capacité pour quelques 2500 spectateurs. Le terrain se montait entre les murs du fronton. Pendant les jours de match, elle devenait un volcan. Avec son parquet en ciment, la chaleur et la pression de l’ambiance, les rivaux passaient un mauvais moment. Le Fiesta Alegre a été le témoin de grandes remontées, surtout face à des équipes européennes.

La chaudière du Fiesta Alegre

Premières aventures en Coupe d’Europe

Le Real Madrid a débuté en Coupe d’Europe le 12 mars 1958 en tant que champion de la Ligue Nationale qui s’était créée un an auparavant. L’équipe dirigée par Ignacio Pinedo n’eut aucun mal à passer les deux premiers tours, mais son chemin s’arrêta en demi-finales. Le gouvernement espagnol n’avait pas permis au Real de disputer la rencontre face à l’ASK Riga pour des différents politiques. L’équipe soviétique se qualifiait pour la finale et remportait ainsi la première de ses trois Coupes d’Europe consécutives. En 1961, les deux équipes se retrouvaient en demi-finales, mais Saporta avait désormais un plan : jouer les deux matchs sur terrain neutre. Chaque équipe remportait un match mais à la différence de points, l’ASK Riga retournait en finale.

Premières aventures en Coupe d’Europe

La meilleure équipe et le meilleur centre de formation

Les progrès du Real Madrid de basket ne se comptaient par seulement sur son habilité à signer de grands joueurs. Durant toute la décennie des années 50, la section s’est occupée à l’expansion et l’amélioration de son centre de formation. Des équipes se sont créées et des tournois ont été organisés pour détecter les nouveaux talents. Le résultat de cette politique l’a mené en finale de la Coupe d’Espagne de 1960. Le Real Madrid se défaisait de Barcelone en demi-finales du tournoi pour ensuite rencontrer son équipe réserve en finale. Le Hesperia, que menait un jeune Lolo sainz, avait déjà éliminé le finaliste de l’an passé (Aismalibar) et le champion de 1958 (Juventud de Badalona). Les ‘adultes’ remportaient le titre (76-64). Les filiales merengues ont continué à récolter d’excellents résultats et, plus important, à donner de bons joueurs à l’équipe première.

La meilleure équipe et le meilleur centre de formation
PALMARÈS
Ligas - 3

Ligas

3
Copas de España - 6

Copas de España

6
Coupe latine - 1

Coupe latine

1
Buscar